Avertir le modérateur

  • Soirée art pour célibataires

    Pin it!


    Cocktail de fin d'exposition réservé aux célibataires.


    Exposition du figuratif au symbolisme :

    Iglika Christova ( peintre) - François Desharnais ( peintre) - Micky Goldstein ( peintre) - Hérick Michaud ( peintre) - Irène Lussou ( sculptrice) - Monsieur Plume (plasticien) - Noris Maria Dias (peintre)

     

    • Mercredi 28 février 2007 de 19h à 21h : Entrée Gratuite : art - sangria et musique

     


    Galerie Art' et Miss 

    16 rue Sainte Anastase 

    75003 Paris (Proche Musée Picasso - M° St Paul ou Chemin Vert)

    Tél : 01 43 57 37 42 


    Http://www.art-et-miss.com

    medium_galerie4.2.jpg
  • Irène LUSSOU : la quête de l'absolu

    Pin it!
    medium_lussou9.2.jpg
     
     
     
     
    « Ce qui m’intéresse c’est d’explorer l’épaisseur du corps féminin,  du visible à l’invisible. »
    I. Lussou

       

     

     

     

     

    medium_lussou12.2.jpg Le travail de Lussou a été largement influencé par la diversité des visages qu’elle a été amenée à modeler lorsqu’elle était maquilleuse perruquière pour le cinéma, le théâtre et l’opéra.
    Elle s’évertue à faire apparaître en surface ce qui est caché à l’intérieur. Elle a la volonté farouche de dompter la matière pour en extraire des créatures touchées par la grâce.

    Femmes aillées, femmes sirènes, ses sculptures représentent toutes des femmes, reflet de la richesse de son itinéraire en quête absolue. 

     

    En exposition à la Galerie Art' et Miss du 2 au 28 février 2007.

     

  • Hérick MICHAUD : La joie de vivre

    Pin it!

    medium_michaud4.jpgHérick MICHAUD est né en 1954.

    Sa vocation artistique se dessine dès l’enfance, mais ne voit le jour qu’en 1992 ou il  présente ses œuvres pour la première fois au public.

    Même si ses influences, telles que DUFY ou PEYNET transparaissent, son travail est unique et s’inscrit dans un courant pictural contemporain.

    Ses différents thèmes : la fête, la famille, les jeux… font ressortir une joie de vivre dont Hérick MICHAUD a le secret.Le dynamisme de son dessin, allié à des couleurs pures, garantissent un rythme propre à ses compositions.

     

    medium_michaud9.jpg

     

     

    La peinture d’Hérick MICHAUD est un travail sain, , pure, d’une grande honnêteté qui nous renvoie à notre imaginaire.

     

    En exposition à la Galerie Art' et Miss du 2 au 28 février 2007.

  • Micky GOLDSTEIN : l'émotion

    Pin it!

    Né en 1960 à Santiago de Chili. Il vit et travaille en Israël depuis 1973.
    C’est après l’obtention de son diplôme à l’Académie des arts Bloomenfeld de Haïfa que Mickly GOLSTEIN a l’opportunité de travailler avec un artiste reconnu, Abraham EILAT. Il poursuit ensuite ses recherches guidé par Yaccov ZIM, un autre artiste peintre célèbre en Israël.

    medium_goldstein5.jpgMalgré sa passion grandissante pour la peinture et la découverte  d’un mode d’expression personnel, certaines frustrations liées aux difficultés politiques de son pays et à la violence de la guerre épuisent ses ressources émotionnelles et relèguent sa pratique artistique au second plan.Fort d’une réussite professionnelle en tant que graphiste et designer et la concrétisation de projets ambitieux et créatifs, il s’éloigne toutefois de ses aspirations de peintre.
    C’est en 2001 qu’il se tourne à nouveau vers ses anciennes toiles et ses pinceaux usés pour faire face aux vicissitudes de la vie. Il retrouve ainsi son havre de paix artistique, seul moyen d’exprimer ses sentiments les plus profonds, sentiments refoulés durant une trop longue période.

    Après des années de travail, Micky GOLDSTEIN trouve sa voie, un style figuratif où se mêlent couleurs vives et émotions fortes, contrastant avec la douceur des thèmes qu’il privilégie : portraits, nus, maternités, paysages et natures mortes.

    En exposition à la Galerie Art' et Miss du 2 au 28 février 2007.

     

  • Noris Maria DIAS : un langage mythique

    Pin it!

    L’art de Noris n’est pas facilement classable, bien que féminin, il n’est pas féministe mais existe simplement comme contrepoint à une perspective masculine. C’est un art profondément enraciné dans un soi imagiste fertile avec des créations qui sont un mélange riche de nature, de religion, de (sub)conscient et de mythes.

    medium_dias12.jpgCes tableaux sont agréables à l’œil , mais pour un spectateur disposé à prendre son temps, ils dévoilent lentement, pour révéler un noyau uniformément condensé et constant. Les couches idylliques sont remplies d’un langage figuré psychologique et mythique grisant : oiseaux et monstres impossibles de chats ( traditionnellement les familiers des sorciers); les crânes sont repoussés loin dans les coins, les squelettes (rappels de notre fragilité et mortalité); les femmes fécondes et les madones sensuelles célèbrent le cycle de la vie, la mort, la renaissance et surtout l’amour qui a le pouvoir de laisser la mort squelettique attendre impatiente.
    L’utilisation saisissante de la couleur et d’empâtements riches, relève des détails inattendus et déconcertants. Ce souci du détail nous incite à explorer plus profondément l’œuvre, voire plus loin, et à remettre en cause par la suite nos propres environnements.
    Bien que son inspiration dans la psychologie soit claire, son art ne se prend jamais au sérieux, son sens de l’humour est presque toujours présent dans l’idée, le détail ou le titre; et tandis que son art révèlle l’obscurité immanente, il y a toujours traces de beauté légère et passagère qui nous laissent une lueur d’espoir

    Noris Maria DIAS, peintre, médecin et psychothérapeute est née dans le sud du Brésil, elle a commencé à peindre à l’âge de quatorze ans avec le peintre impressionniste Nesmaro.
    Elle a voyagé et vécu en Europe pendant plus de vingt ans, étudiant et travaillant en Norvège, en Italie et en France. A Oslo, elle a travaillé avec l’artiste Henry Garman-Vik.
    Elle a fait sa première exposition en 2000. Après quelques années au Brésil, elle revient vivre en Europe avec sa famille ou elle continue à peindre et a exercer comme psychothérapeute.

    En exposition du 2 au 28 février 2007

    Artiste permanent à la Galerie Art' et Miss, visible  sur rendez-vous.

     

  • François DESHARNAIS : la fascination de l'humain

    Pin it!

    medium_desharnais1.jpgFrançois Desharnais est natif d’Arthabaska, au Quebec.
    Dès l’âge de dix ans, il peint ses premiers tableaux; des compositions à la fois surréaliste et réaliste. Son père présente quelques toiles à des peintres locaux qui lui confirment son talent.
    Sa mère l’inscrit alors dans une école américaine où le jeune peintre apprend les bases de la composition, du dessin et de l’huile.
    Des visites répétées au Musée Dali lui confirment ses intentions de vivre dans ce monde où l’art est roi. Depuis, Desharnais n’a cessé de poursuivre sa recherche picturale.

    Son travail ?
    La création, c’est une histoire d’amour entre lui et la découverte. Une fois la toile entamée, la composition change parce que c’est la toile qui prend le dessus sur ses tripes. Le croquis est enchaîné par l’esquisse. L’esquisse se transforme en ébauche. Des parties de cette ébauche sont alors détruites et reconstruites pour devenir le tableau en soi.
    La création est troublante parce qu’elle demande de prendre des risques. Prendre conscience de son évolution est une grande victoire en soi. François Desharnais à l’audace de ses convictions.

    medium_desharnais2.jpgSes thèmes ?

    Le mortel est son dada. Il peint parfois autre chose mais l’humain fait appel à ses propres questionnements sur ce qu’il qualifie de mutation existentielle. Chacun y va de ses propres valeurs, ses propres croyances, ses propres choix tout en poursuivant une quête parfaitement adaptée à sa propre raison de vivre. Cela le fascine. Il peint l’humain en état de conscience.

     

     

     

     

     

    En exposition du 2 au 28 février 2007

    Artiste permanent à la Galerie Art' et Miss, visible  sur rendez-vous.

  • Monsieur Plume : art urbain

    Pin it!

    Un grand chat gris arpentant nos villes, de jour comme de nuit, laissant un regard inquiétant ou goguenard sur la vie, c’est lui Monsieur Plume. 

    Il se voit naître a l’adolescence.Très tôt,il remplace l’écriture par le dessin,le noir de l’encre par la couleur. Les feuilles de papier sont trop étroites pour ses histoires,les murs de nos villes deviennent ses cahiers de brouillon.

    medium_mplume05.jpg

     

    Durant dix ans, il projette ses courts métrages sur nos friches sans vie, il les habite seul ou en groupe,ses complices sont AIR, YVETTE, le KTM, ZOER... Le partage des murs avec plusieurs artistes graffeurs permet l’espace d’un temps, d’afficher l’existance d’une communauté consciente et bien vivante, nous interpellant par la vision et les convictions qu’ils défendent. Faire exploser ses colères, ses doutes, ses espoirs par des feux d’artifice colorés pour que vivent, au travers d’autres regards, les expressions de nos combats sur les écrans de nos murs, ceux qui résistent que l’on recouvrent et qui renaissent.

    medium_2005_Stupeur_orange_ébauche_120x90_cmBD.jpg

    Avoir, tous les matins, au bord de la nuit, l’envie de voir le Monde changer, vibrer. Rassembler dans son travail tout le télescopage visuel que lui inspire le quotidien, en y mélangeant ses doutes et ses espoirs. Peindre comme il est,le plus simplement humain. Poser l’empreinte de ses états d’âmes sur n’importe quel support. Comme un DJ, il mixe, re-mixe, réunit assemble et ré-assemble les couleurs, les traits, les mots. Monsieur Plume,nous offre dans la lassitude de notre quotidien un sourire, un regard, une réflexion, c’est son cadeau dans un monde qui tend à l’unification. De mur en mur, il bute sur une toile prisonnière d’un chassis où ses bombes pulvérisent des millions de gouttelettes formant des visages, une famille qui ne finit pas de s’agrandir. Première exposition en 2003 suivie d’un Live Painting

     

    medium_2006_JauneBD.jpg
     

    A la galerie Art' et Miss du 2 au 28 février 2007

  • Du figuratif au symbolisme

    Pin it!

    medium_AffichePM_fevrier07_copie.jpg
    L’image et les images sont prépondérantes dans notre société. Cette image est essentiellement figurative et lisible. Construite sur une reconnaissance des formes, elle s’emploie malgré tout à générer des niveaux de lectures multiples. L’artiste doit être le créateur du niveau de lecture le plus complexe et le plus novateur.

    Cependant, reprenant nos codes culturels, la représentation contemporaine a trouvé son chemin dans une voie médiane entre reconnaissance immédiate de la figure et l’appréhension de son sens.
    Elle s’inscrit dans le lien entre figuration et symbolisme (individuel et universel) que l’artiste revendique comme choix dans son œuvre.

    Cette figuration met en évidence des choix qui vont servir de terreau à une réflexion collective.

    Par la multiplicité de ces visions elle s’oppose aux diktats de la pensée dominante et élargit alors le champ des réflexions qui animent l’évolution de notre société.

    Exposition Galerie Art'et Miss du 2 au 28 février 2007 

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu