Avertir le modérateur

  • FRANCHEMENTART - Salon d'art Actuel

    Pin it!

    FRANCHEMENTART - Salon d'art Actuel
    Du 03/09/2009 au 06/09/2009
    Le concept : 
    Présenter la variété et la qualité de l'art contemporain français par des galeries d'art prestigieuses (Galerie Les yeux fertiles ?  Grande Galerie d'Art Parisienne qui présentera des originaux de l'artiste GOETZ),
    Galerie Art'et Miss qui présentera entre autre des sculptures de Myriam RUEFF, et des artistes peintres et sculpteurs professionnels régionaux et internationaux.
    Objectif de valorisation d'une image culturelle qualitative et le rayonnement international de la Côte d'Azur.
    Une orientation "sculpture" afin de devenir dans le temps le rendez-vous annuel des sculpteurs professionnels français et internationaux.
    Attirer un nouveau public averti à l'art Contemporain.
    Invité d'honneur l'artiste MAX CARTIER.
    Présentation des organisateurs :
    L'association NICEXPO a toujours eu comme objectif, depuis 1996 avec la création du salon DART, la mise en valeur de l'art en vue de donner au maximum de personnes une opportunité de découvrir toutes les facettes de l'art contemporain. Depuis 5 ans, NICEXPO a mis en place un Espace ART au coeur même de la Foire internationale de Nice qui connait aujourd'hui un succès grandissant. En raison d'une demande croissante de la part des artistes, NICEXPO a décidé de mettre en place un autre salon "FranchementArt" pour la saison estivale au coeur de la Citadelle de Villefranche-sur-Mer, l'un des lieux les plus prestigieux de la Côte d'Azur. Mme Emilie Tazé, forte d'une expérience de 10 ans dans ce domaine est chargée de la partie artistique de cet évènement.
    Un lieu unique :
    La Citadelle est un haut lieu de la Culture sur la Côte d'Azur, reconnue pour ses musées d'art (fondation Musée Volti - Collection Goetz-Boumeester - Collection Roux). Villefranche-sur-Mer est également une ville mondialement connue pour sa rade unique (premier port de croisière de France).
    Date  : du jeudi 3 au dimanche 6 septembre 2009
    Horaires d'ouverture : de 11 h00 à 20 h00
    Entrée gratuite
    Parking :  forfait journée prix spécial avec navette gratuite (petit train)
    Snack-bar

  • "French girl" sur Vein-art.com

    Pin it!

    campos09.jpg

    "French girl" Huile sur toile d'Edson CAMPOS

     

     

    L'art a la réputation d'être inaccessible... et bien le site Vein-art.com propose un système D pour faire baisser les prix.

    Pas d'enchères inversées, mais un achat participatif.

    Des micro-paiements, sans utilisation de la carte bleue, par simple appel téléphonique font baisse le prix de la toile, de la sculpture ou de la photographie, tout en respectant la côte de l'artiste.

    Que vous soyez acheteur à la recherche d'une bonne affaire, simple curieux ou mecène ce site vous réserve des surprises.

    On y  trouve des artistes de renommée internationale, tel Edson CAMPOS, brésilien d'origine installé aux Etats-Unis depuis 1978 et dont la carrière s'est considérablement dévelopée depuis 1979.

    La toile "French girl" est proposée sur le site Vein-art.com parmis une trentaine d'oeuvres d'art séléctionnées parmis les artistes de la galerie parisienne Art' et Miss.

  • Noris Maria Dias vous présente Lua

    Pin it!

    noris13.1249644401.jpg

    Un regard tendre, une tête penchée, un air un peu surpris et interrogateur, la position assise de la sagesse… noir et blanc, une tache remontant sur son front, on croirait que cette petite chiennne, dont on aurait fait la description dans un roman pour enfant, a choisi de laisser les mots et de donner à Doris Maria Dias tout le loisir de la peindre. Une œuvre pleine de douceur et tendresse qui dessine sur votre visage un joli sourire.

    A découvrir jusqu’au 30 août à la galerie Art’et Miss .

    Camille du Plessix

  • Les oies messagères

    Pin it!

    berthiaume_img1.1249643782.jpg

    Au XVIIème siècle, Charles Perrault écrivait des contes. En dépit des idées reçues, ces contes n’étaient alors pas destinés aux enfants. Ils avaient pour objet de distraire dans les salons. Derrière les jolies histoires de fées, de princesses et de mystérieux châteaux, se cachaient finalement les travers et les défauts des hommes et femmes de l’époque. Les générations ont évoluées… mais hommes et femmes ont toujours leurs perversions et leurs imperfections. Que les choses se soient améliorées ou empirées, ce n’est pas à nous de le dire. Par contre, pour dépeindre avec un trait d’humour subtil ces petits vices, Ginette Berthiaume est là…

    A l’image de Charles Perrault, elle a recours à un style figuratif, presque naïf ou du moins proche du dessin pour enfant et elle fait des oies ses messagères. Jouant avec les petits travers des humains, elle en use et en abuse pour faire appel à la sensibilité des gens. Le message est simple : un peu de respect ! Pour qui ? Pour l’environnement, les animaux, la nature. Pourquoi ? Probablement par ce que respecter l’environnement dans lequel on vit, c’est un peu se respecter soi-même. Réaliste, elle sait que ces coups de pinceau aux couleurs chatoyantes ne changeront pas le monde. Ginette Berthiaume aimerait juste faire un peu réfléchir, mener son prochain vers une prise de conscience. Comme avec Charles Perrault, la première image fait sourire, le palimpseste fait réfléchir…

    A découvrir jusqu’au 30 juillet à la galerie Art’et Miss .

    Camille du Plessix

  • Les notes florales de Céline Gignac

    Pin it!

    gignac06.1249643350.jpg

    Sa passion de la peinture, Céline Gignac la partage. Ses études partagées entre la Belgique et Trois-Rivières, elle enceigne à Port-Cartier, à Sept-Iles et dans de nombreuses villes côtières du Québec. Dans les années 1990, elle rejoint Montréal où elle s’affirme en tant que coloriste.

    S’il s’agit de représenter les couleurs qu’offre le monde, ce sont les couleurs que la nature a su créé que Céline Gignac propose de re-découvrir. A travers les fleurs, elle exprime sa force à elle. Ayant fait ses premiers pas dans le monde des arts par l’abstraction, ses toiles florales sont marquées par ce passé. Ses fleurs dégagent donc autre chose que ce qu’elles donnent à voir, elles témoignent d’une recherche d’autre chose. Elles semblent révéler leur essence, quelque chose de profond, d’impalpable. Regarder ses toiles, détourner le regard, sentir un léger parfum...

    Des notes florales à découvrir jusqu’au 30 août à la galerie Art’et Miss .

    Camille du Plessix

  • Bergère, tu peux laisser tes moutons dehors, Michel Des Marais y veille!

    Pin it!

    Enfant déjà, Michel Des Marais trouvait des ruses afin d’aller mettre son nez dans l’atelier du voisin, Léo Ayotte. Il se découvre alors une passion pour la peinture. Dans les années 1980, alors qu’il s’approche des 40 ans, il reprend des études et décide cette fois-ci d’assouvir sa passion.

    Un brin de malice, un coup de pinceau agile, l’influence de son voisin d'enfance… et voilà naître sur la toile des paysages champêtres québécois plein de douceur, d’une certaine candeur… et de moutons ! On retrouve bien là l’enfant qui trouvait des prétexte pour aller voir ce qu’il se passait dans l’atelier d’à côté… des ateliers, il en fréquentera d’autres, ceux de Laurent Bonet, Nelson Dupré, Jeanine Bourret, Pierre Duhamel, Yvon Boucher ou encore Beata Tyrala. Il ne tardera pas alors à être reconnu du monde des arts. Pour cette exposition sur le thème « Animaux et nature », Michel Des Marais nous emmène dans une bergerie canadienne… ses toiles ne nous diront pas si les moutons canadiens bêlent avec l’accent, mais elle nous apportent la fraîcheur et la sérénité d’une pleine québécoise.

     

    A découvrir jusqu’au 30 juillet à la Galerie Art’et Miss .

     

    Camille du Plessix

     

    desmarais_img5.1249642666.jpg

  • Balade équestre avec Anne Lemieux

    Pin it!

    lemieuxc5.1249642245.jpg

    A Degas, elle a emprunter la volupté, l’art du représenter le mouvement, de Marry Cassat, pastelliste américaine, elle a retenu la précision du tracé, la recherche d’exactitude. De belles influences qu’Anne Lemieux met au service d’une autre de ses passions, l’équitation. Membre de l’American Academy of Equin Art, elle s’approprie les mots du romancier anglais Robert Smith Surtees : « Il n’y a pas de secret plus profond qu’entre un cavalier et son cheval ». C’est peut être ce secret auquel les mots ne suffisent pas qu’elle livre par la peinture. Que ses chevaux soit de bois ou pas, montés ou pas, en mouvement ou pas, ils expriment à chaque fois les passions de la cavalière.

    Ainsi, le travail d’Anne Lemieux ne se réduit pas à la seule peinture ou à l’intérêt qu’elle porte aux chevaux. Chaque toile est l’expression d’un partage, d’un élan de sensibilité qu’elle offre au public.

    A découvrir à la galerie Art’et Miss du 1er au 31 août.

    Camille du Plessix

  • Anne Drouin et le langage des fleurs

    Pin it!

    drouin05.1249642044.jpg

    Anne Drouin est une artiste québécoise. Son langage à elle, c’est les fleurs et ce langage, elle l’exporte. Il voyage aux quatre coins du Québec mais également en Europe : à Barcelone par exemple et en France, comme c’est le cas en ce moment à la galerie Art’et Miss dans le cadre de l’exposition « Animaux et nature ».

    Les fleurs, ce sont des touches artistiques dans la nature, des touches de perfection dans une verdure foisonnante et parfois un peu floue.

    Anne Drouin fait de la couleur sa meilleure alliée pour rendre hommage à ces tulipes, ces tournesols et ces cattleyas qu’elle aime tant. On comprend parfaitement, d’ailleurs, pourquoi Proust a consacré une expression à cette fleur dans la Recherche. Si l’expression « faire cattleyas » avait une connotation plutôt érotique, avec Anne Drouin, c’est l’aspect sentimental, charmeur qui ressort.

    Les couleurs, donc, qu’elle aime franches et tranchées, comparables à un langage sincère et sans détours. De même, elle fait preuve d’une grande précision dans sa manière d’appréhender ces modèles et de les restituer sur la toile.

    Tel un prolongement d’elle-même, elle s’exprime par ce langage qui semble finalement si naturel, presque naïf ou primitif dans tout ce cela peut comporter de positif, à savoir, l’essentiel et l’innocence.

    Emprunter aux fleurs leur langage permet à l’artiste d’envoyer un message simple, pour tous, pour ce monde qu’elle veut fleurir de tableaux parce que le message qu’Anne Drouin semble vouloir transmettre est incontestablement un message d’amour.

    Camille du Plessix

    Retrouvez les œuvres d’Anne Drouin sur le site marchand de la galerie Art’et Miss .

  • Gaganer en sérénité avec Guerino Angeli

    Pin it!

    bords-de-riviere-8f-46-x-38-_1.1249558141.jpg

    La peinture apparaît comme un fil rouge dans la vie de Guerino Angeli. Au sortir de l’adolescence et de son service militaire, il se découvre une passion du dessin et passe son temps liblre à travailler son tracé par le portrait et le paysage. Chemin faisant vers l’âge adulte, il part pour Lyon où il prend des cours de dessin avec les professeurs Charrat et Bertola, peintre et sculpteur des Beaux-Arts. A trente ans, il arrive à Paris, place du Tertre, où il caricature et dessine les touristes afin de subvenir au quotidien une année durant. Un brin romanesque, non? Par la suite, Guerino Angeli passe de Montmartre à Montparnasse. Il reprend les cours de dessin. Après l’atelier André Lhote, il passe par celui d’Henri Goëtz, à l’Académie de la Grande Chaumière. Il commence à vivre de son art et se confirme alors en tant qu’artiste à l’âge de 46 ans.

    Guerino Angeli peint la nature dans ce qu’elle a de calme et reposant, passant du paysage à la nature morte.

    La nature lumineuse et ensoleillée des canaux du Gâtinais en passant par le lac Léman ou par les Pyrénées... Guerino Angeli expose à la galerie Art’et Miss des balades apaisantes. L’harmonie des éléments et des couleurs crée un équilibre serin. Après cette promenade au grand air, Guerino Angeli garde la lumière, change de couleurs et de thème. De la nature à la nature moret, il propose de déguster des fruits de

    saison. Une coupe de fraise, quelques cerises, de quoi poursuivre un bon moment dans une atmosphère confortable et douce.

    Ce sont ces moments délicats que Guerino Angeli partage jusqu’au 30 août à la galerie Art’ et Miss dans le cadre de l’exposition « Animaux et nature ».

    Camille du Plessix

    Retrouvez les œuvres de Guerino Angeli sur le site marchand de la galerie Art’et Miss .

  • La galerie Art'et Miss, réserve naturelle

    Pin it!

    Pour sa nouvelle exposition sur le thème « Nature et animaux », la galerie Art’et Miss se transforme, du 1er au 30 août, en une improbable réserve naturelle.

     

    Depuis l’entrée de la galerie, la couleur est annoncée…

    BoscheriCe vert vif résonne comme une interpellation, un appel de la nature. Avec ses grenouilles, Maurizio Bosheri nous emmène sous les tropiques. Ses digigraphies, des pièces en série limitées devenues pièces uniques après avoir été retravaillées par le peintre semblent émerger de la jungle. On entend presque le croassement régulier des petites créatures.

    plinguet02.1249488760.jpg

     

     

    Laetitia Plinguet, elle, travaille avec d’autres tintes de la nature, utilisant des toiles de lin brutes, elle peint la prestance des chevaux dans des tons terre et ocre. L’équitation et les arts, sont des passions qu’elle conjugue parfaitement. Elle s’inscrit dans un travail évolutif puisque ses tableaux sont la base d’un travail de sculptrice, installant une sorte de dialogue de la toile à la terre cuite.

     

    FontaineMarie-Pierre Fontaine est de nouveau présente à la galerie, cette fois-ci ce sont des sculptures animalières qu’elle présente. Chiens, chevaux, lions ont revêti des costumes de super héros, et fidèle au mystique qu’elle aime monter avec dérision, Cerbère est là, fier et mystérieux, à l’affût.tissot01.1249488598.jpg

     

    L’animal, c’est également ce qui est familier et rassurant, à l’image des chats de Laurence Tissot, joueurs, câlins, ils ont quelque chose d’apaisant, un brin de malice dans le regard, ils ont cette présence bien particulière et ronronnante de petits félins.

     

    la-barque-verte.1249489083.jpgEn fait d’animaux, la nature elle aussi est bien présente à la galerie. Guerino Angeli propose une balade à la campagne et nous fait ainsi découvrir le Gâtinais, région où le peintre d’origine italienne vit. Canaux et rivières, lumière du printemps, on se sent dans une promenade du dimanche après-midi. De la nature à la nature morte, les toiles de Guerino Angeli ont en commun cette lumière particulière et la recherche de perfection des couleurs.

    Et parce que la nature appartient au monde entier, cette exposition prend un caractère légèrement international.

    Autour de ces artistes, quelques canadiens, reconnus comme des amoureux de la nature, gravitent.

    On retrouvera notamment et les moutons de Johan Landry ou de Michel Demarais, les chevaux d’Anne Lemieux et les oies de Ginette Berthiaume et de Danie Gagnon. Les paysages sont les œuvres de Judith Saint Hilaire et Rénald Gauthier. Quant aux fleurs elles seront offertes par Raymonde Perron, Anne Drouin et Céline Gignac.

    Une note florale est également proposée par l’artiste italien Gerry. Les paysages de la Brévine de l’artiste suisse Jean-Bernard Vuille donnent l’impression d’une nature intacte. Dans un autre genre, les collages d’Hélène Donadieu donne une petite touche antillaise à l’exposition. La brésilienne Doris Maria Dias complétera la touche animalière. Enfin, l’artiste d’Afrique du Sud Jaco Sieberhagen s’intégre doublement à cette exposition par les matériaux qu’il utilise et par ses sujets, de petits animaux en bois.

    Autnat dee facettes de la nature que d'artistes à découvrir jusqu'au 30 juillet à la Galerie Art'et Miss .

    Camille du Plessix

  • L'homme-oiseau apporte son message

    Pin it!

    Jocelyne deschamps-KusQuelles sont ces curieuses créatures ? Des oiseaux ? Des hommes ? Peut-être un peu les deux finalement…

    Jocelyne Deschamps-Kus a trouvé en la peinture un moyen d’expression. Les mots ne parvenant plus à faire surface, elle s’arme d’un pinceau et de couleurs pour exprimer ce qui a besoin de l’être.

    Ses personnages, mi-hommes, mi-oiseaux, font sourire, troublent. Le choix de cette demi personnification lui permet de les inscrire dans des contextes différents, mais sutrout, de laisser à chacun la possiblilité de se projetter, de s’identifier ou pas. Parce que finalement, ces personnages ne sont personne, ces personnages sont tout le monde. Du quotidien aux scènes de violence dont l’homme sait faire preuve, Jocelyne Deschamps-Kus en fait des messagers de la vie. Cette vie, routinière, heureuse, dure, cruelle, elle en montre ses différentes phases et ses facettes sans détours, avec une incontestable franchise.

    Cette franchise, est à l’image de ses couleurs. Des couleurs vives, sans doute les plus aptes à exprimer cet éventail de moments et de sentiments. Des couleurs vives qui dynamisent ces œuvres et participent à cette expression sincère et directe.

    Ces mystérieux messagers viennent vous annoncer qu’ils sont désormais sur le site marchand de la galerie Art’et Miss . Une première occasion de retrouver les œuvres de Jocelyne Deschamps-Kus que vous pourrez voir en galerie d’ici quelques mois.

    Camille du Plessix

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu