Avertir le modérateur

Egypte

  • Resonances d’ici et d’ailleurs – Bartash, Sev et l'Unicef à la Galerie Art’et Miss. Mars 2014

    Pin it!

       bartash-1

    Pour le mois de Mars, la Galerie Art’et Miss vous propose une exposition que l’on peut définir comme des rencontres . En présence, deux artistes d’une personnalité très différenciée: Mohamed Bartash et Sev.

    sev.jpg

     

     

    Cette exposition présente une rencontre entre la peinture de Mohamed Bartash et la sculpture de Sev, entre l’abstraction des toiles et la figuration des œuvres sculptées, une rencontre entre l’Egypte et la France et, enfin, une rencontre entre l’art et la solidarité : en collaboration avec l’Unicef, les deux artistes dédient une partie de leurs ventes en faveur des enfants syriens réfugiés.


                              unicef.jpg

    Fátima Gallardo León

    L’exposition Résonances d’ici et d’ailleurs, sera visible à la Galerie Art’et Miss du 15 au 30 mars 2014.

     

  • Sagesse égyptienne et malice du Caire par Boubékeur

    Pin it!

    BoubékeurBoubékeur est un humaniste de l’image. Ses photos, ce sont « des scènes de vie ordinaires », des traces d’un monde qui ne cesse de changer. Si mise en scène il y a, c’est dans l’ensemble de la série qu’on la perçoit. A travers de la série de photos présentée à la galerie Art'et Miss jusqu’au 31 juillet dans le cadre de l’exposition « Photographie, digigraphie, arts numériques », il nous fait découvrir le visage populaire et quotidien du Caire.

    Boubékeur échappe à l’image banale de l’Egypte en en photographiant la routine, l’homme dans son quotidien, des images de tous les jours. A ces images, la photographe ajoute quelques mots. C’est alors que cette routine devient poésie, à l’image de « l’Ame de fer », sous-titrée « D’une main de fer, je prêcherai la non violence… ». La sérénité d’une boutique d’une boutique obscure, le sourire de cetBoubékeur homme qui demande « Alors, tu n’as pas encore compris ? », deviennent des instants emprunts d’Humanité, d’universalité.

    Un monde en mouvement, des gestes simples, de tous les jours, un regard impassible apte à rendre le spectateur songeur. Regarder ces photos, c'est entendre les bribes d'une conversation qui vient du dehos, saisir les bruits de la rue, sentir la chaleur du soleil sur ses épaules. Ce témoignage en noir et blanc est plein d’une sagesse orientale, calme et douce, comme en paix.

    Camille du Plessix

    Retrouvez les photographies de Boubékeur sur le site marchand de la galerie Art’et Miss .

  • Boubékeur : " Bas-fonds"

    Pin it!

    C’est avant tout « des scènes de vie ordinaires », celles que nous avons croisées sans les voir, mais que Boubékeur a immortalisées sans compassion ni artifice, l’homme simple dans son quotidien, mais avec un petit plus, un questionnement en plus, une interpellation… et le regard change, comme illuminé.




    I’ll be waiting

     spare-parts-shop-in-cairo-2101.1183575310.jpg

    J’attendrais l’éternité des siècles pour voir cette lumière me réchauffer…


    Eternité : l’homme au comptoir - Le Caire - Egypte. Série les bas-fonds 40X30 cm

    tirage argentique sur cartoline Agfa Multicontrast, contrecollé sur plaque d’aluminium.

    Copyright b. boukerma
     

    Boubékeur expose 13 photographies à la Galerie Art'et Miss jusqu'au 31 juillet

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu