Avertir le modérateur

afrique

  • Paola Lanzi peint les couleurs de l'Afrique

    Pin it!

    Paola LANZI aime peindre les couleurs chatoyantes et dynamiques de l'Afrique.
    Elle y a vécu et s'est imprégnée des ocres rouges de la terre et du blanc de la lumière.
    Sa peinture énergique et généreuse est dans l'abstraction pure, elle n'a pour autre but que de faire vibrer les couleurs et chercher en nous une résonance positive.
    En exposition jusqu'au 27 février à la Galerie Art'et Miss , ou en permanance sur le site www.art-top.eu

    lanzi03-00.jpg

  • Un monde avec - Mireille Vanhove-Dubois

    Pin it!

    vanhove01-00.jpgLes tableaux de Mireille VANHOVE-DUBOIS sont poignants, ils expriment l'amour du prochain, sa révolte contre les inégalités, son admiration pour le courage des femmes et des enfants d'Afrique. Les visages de ses personnages sont expressifs, les regards en disent longs et l'on ne peut pas rester insensible à son message. Sa peinture est entièrement consacrée  à la cause de l'Afrique, son oeuvre exprimedes sentiments forts et pour preuve de son engagement, le bénéfice de ses ventes est reversé à Médecins sans frontières.

    Le tableau présenté ici, s'intitule : "Un monde avec", il pourrait aussi s'intituler comme la chanson de Jacques BREL : "Quand on n'a que l'amour", démunies de tout, les femmes Africaines  ne semblent offrir que tendresse et sérénité à leurs enfants, faisant abstraction de leurs angoisses pour le quotidien.

    Mireille VANHOVE-DUBOIS expose régulièrement à la Galerie Art'et Miss, qui soutien son engagement.

    Ses oeuvres sont en vente sur le site : http://www.art-top.eu

  • Le désir de ne pas mourir

    Pin it!

     

    Mireille VANHOVE-DUBOIS peint l’Afrique, plus exactement elle peint le courage des femmes africaines, la souffrance des enfants, l’espoir d’une population; elle peint avec ferveur son image de l’Afrique, image qu’elle a su partager avec sa petite fille Marie, 14 ans, qui avec ses mots a exprimé ce que Mireille VANHOVE-DUBOIS exprime avec des couleurs, et voici le résultat de leur complicité, un poème qui accompagne un tableau sur les boat-people africains.

    vanhove05-00.1286196255.jpg

    Le désir de ne pas mourir

     

    Sur ces terres à perte de vue,

    J’ai mes mains qui tremblent, mon coeur est mis à nu,

    On m’a volé ma vie,on m’a déchiré mon âme,

    On m’a enlevé ma famille, il ne me reste que des larmes.

     

    J’ai la rage qui me mange, la vie qui me brûle,

    Le désespoir ne m’aura pas, je partirai au crépuscule,

    Blessé par la guerre, je marcherai jusque là-bas,

    Oui je trouverai, le monde auquel je n’ai pas droit.

     

    Et dans ma traversée je ne saisis toujours pas,

    Même quand on me l’expliquait je ne comprenais pas,

    Comment des frontières pourtant imaginaires,

    Arrivaient à encercler et à emprisonner la misère.

     

    Et tandis que mes pieds traçaient ma destinée,

    Que seule la lumière était entrain de me guider,

    Je ne pensais pas qu’une simple barrière pourrait m’arrêter,

    De toute évidence, le bleu du ciel m’avait voilé la vérité.

     

    Et je me souviens, de ces gens, je me rappelle,

    De toutes leurs paroles qui me paraissaient si réelles,

    De toutes leurs histoires sur une contrée parallèle,

    Où la guerre et la misère n’étaient pas éternelles.

     

    Et dans ma traversée je ne saisis toujours pas,

    Même quand on me l’expliquait je ne comprenais pas,

    Nous avons tous la même terre, et un coeur du coté droit,

    Mais je sais que jamais nous n’aurons les mêmes droits.

    Et j’ai repris mon chemin, survivant aux contraintes du destin,

    Au côté d’autres personnes qui luttaient pour un lendemain,

    Maintenant ça ne sert plus à rien de s’arrêter et d’abandonner,

    J’aurais tout le temps de me reposer quand la vie m’aura quitté.

     

    Et quand à bout de force, l’inconnu est apparu,

    Que je pensais avoir trouvé ce que j’ai toujours voulu,

    Le bateau était trop plein et dans ma poche il n’y avait rien,

    Je ne pensais pas qu’abandonné, je mourrais de faim.

     

    Et à la fin de mon voyage je n’ai toujours pas saisi,

    Même après avoir tant lutté je n’ai toujours pas compris,

    Nous souhaitons tous trouver le bonheur au fil des pas,

    Mais le chacun pour soi fait que personne ne nous aidera.

     

    Marie FORTUNATI ( 14 ans)

     

    vanhove05-01.1286196301.jpg

    Exposition de Mireille VANHOVE-DUBOIS, jusqu’au 28 novembre 2010 à la galerie Art’et Miss

    Une partie des ventes de Mireille VANHOVE-DUBOIS est reversée à Medecins sans Frontières

  • Mireille DUBOIS-VANHOVE

    Pin it!

    “J’ai vécu trente ans en Afrique et je veux dénoncer, par mes oeuvres, la misère, la maladie et le courage des femmes, je travaille surtout sur le regard et sur les mains, c’est toujours un travail de composition, aucune copie, et tant que je ne perçois pas dans le regard ou dans l’attitude de mes portraits, le sentiment que je veux montrer, je les modifie avec toutes les difficultés de l’aquarelle.”

    vanhove12.1240256813.jpg

     

    “Les yeux pleins d’étoiles” - Aquarelle et collages  - 46 cm x 65 cm

     

    Mireille DUBOIS-VANHOVE expose jusqu’au  30 avril 2009 à la galerie Art’et Miss

    14 rue Sainte Anastase - Paris 3ème

    Cocktail de finissage samedi 25 avril à 18h

    Les oeuvres de Mireille DUBOIS-VANHOVE sont en vente sur :

    le nouveau site marchand de la galerie Art’et Miss

    Les bénéfices des ventes de Mireille DUBOIS-VANHOVE sont reversés à :

    Médecins sans frontières pour les orphelins du sida.

  • Mieille VANHOVE-DUBOIS, témoin de son temps

    Pin it!
    Mireille Vanhove-Dubois, par sa peinture me fait penser à des poèmes du XIXème siècle :

    "Inquiétude" - Aquarelle sur papier - 51 cm x 36 cm

    Misère

    Hommes, femmes, vieillards enfin,
    Tous ces vains chercheurs de problèmes
    Souffrent du froid et de la faim;
    Aussi les petits enfants blêmes.

    Le désespoir vient les saisir;
    C'est lui tout seul qui les enseigne,
    Et toujours le cruel Désir
    Mord leur chair qui pleure et qui saigne.

    Ils vivent dans l'oubli hideux,
    Sans que jamais rien y fleurisse.
    Mais qui donc aura pitié d'eux?
    Misère, la bonne nourrice.

    Cet Ange au gosier enroué,
    Réchauffant leur lèvre livide,
    Met sur eux son châle troué
    Et leur tend sa mamelle vide.

    1er décembre 1883, Théodore de Banville (1823-1991)

     

    Mireille Vanhove-Dubois nous parle de la misère d'Afrique, du drame d'une génération manquante à cause du sida, dans une société basée sur la famille.

    Le froid, remplacé par la chaleur est tout aussi insupportable le ventre vide, les regards sont les mêmes.

    "Regards inconsolables" - Aquarelle sur papier - 51 cm x 36 cm


    Rimbaud également décrivait la souffrance des enfants :

    Les effarés

    Noirs dans la neige et dans la brume,
    Au grand soupirail qui s'allume,
    Leurs culs en rond,

    A genoux, cinq petits, - misère !
    -
    Regardent le Boulanger faire
    Le lourd pain blond.

    Ils voient le fort bras blanc qui tourne
    La pâte grise et qui l'enfourne

    Dans un trou clair.


    Ils écoutent le bon pain cuire.
    Le Boulanger au gras sourire

    Grogne un vieil air.


    Ils sont blottis, pas un ne bouge,

    Au souffle du soupirail rouge
    Chaud comme un sein.

    Quand pour quelque médianoche,

    Façonné comme une brioche

    On sort le pain,


    Quand, sous les poutres enfumées,

    Chantent les croûtes parfumées

    Et les grillons,


    Que ce trou chaud souffle la vie,

    Ils ont leur âme si ravie

    Sous leurs haillons,


    Ils se ressentent si bien vivre,

    Les pauvres Jésus pleins de givre,

    Qu'ils sont là tous,


    Collant leurs petits museaux roses

    Au treillage, grognant des choses
    Entre les trous,


    Tout bêtes, faisant leurs prières

    Et repliés vers ces lumières
    Du ciel rouvert,


    Si fort qu'ils crèvent leur culotte

    Et que leur chemise tremblote

    Au vent d'hiver.


    Théodore de Banville, Arthur Raimbaud et tous ceux qui se sont révoltés contre la misère de leur époque doivent se retourner dans leur tombe de voir que l'on a su développer des tas de technologies plus ou moins utiles et que la faim reste le problème principal du XXIème siècle.

    "File de la survie" - Aquarelle sur papier - 51 cm x 36 cm

    Mireille Vanhove-Dubois reverse ses bénéfices à des associations caritatives au bénéfice des enfants d'Afrique


    Plus d'informations sur le travail de Mireille Vanhove-Dubois : cliquer ici

  • Le goûter

    Pin it!

    Le tableau du jour : Le goûter - technique mixte sur toile - 60 cm x 73 cm - Souleymane NDIAYE


    Une maman et ses  2 enfants, quoi de plus beau? 
    Inutile de se poser des questions sur leur ADN, il suffit de laisser  parler l'amour...


    ndiaye11.jpg

  • Visions d'Afrique

    Pin it!

    Le vernissage est passé, mais l'exposition  dure jusqu'au 30 octobre.
    Voici un aperçu supplémentaire des oeuvres en galerie.

    Mireille VANHOVE-DUBOIS : un peu de lumière

    vanhove6.jpg


    Souleymane NDIAYE : Araw

    ndiaye1.jpg

    Claudine LOQUEN : La princesse et la licorne

    loquen5.jpg

  • Souleymane NDIAYE

    Pin it!

    La Galerie  Art' et  Miss vous invite à l'exposition "Visions d'Afrique"

    ==========================================================================

    Vernissage samedi 13 octobre à 18h en présence de l'artiste

    Du 03 au 30 octobre 2007


    ==========================================================================


    Souleymane NDIAYE



    medium_ndiaye7.jpg
     
    "Souleymane Ndiaye est né à Dakar en 1972. Depuis sa plus tendre enfance, il couvre ses cahiers d’école de croquis et portraits qui laissent peu de doute sur sa destinée. Baigné dans un monde de bruits et de couleurs, il se met bientôt à la peinture qui lui permet de partager son univers, un univers où le réel et l’imaginaire, les symboles et la culture africaine se marient pour notre plus grand bonheur. Maintenu sur les bancs de l’école jusqu’en Licence de Droit, il finit par se consacrer entièrement à la peinture et commence à se faire un nom. Bientôt ses portraits s’arrachent, ..." (Terresenegal.com)


    "Tous les goûts sont dans la Nature ».


    Mon goût à moi, c’est de la contempler et de l’imiter très souvent. La nature crée, mue et évolue, c’est aussi le cas dans la création. J’aime créer. Depuis mon enfance j’ai toujours joué avec mon imaginaire et, par le biais de la peinture, je traduis et partage ce monde avec tous ceux qui, en découvrant mes créations, y voient un intérêt particulier et par conséquent y prennent goût …" (Souleymane Ndiaye )


  • Mireille Vanhove-Dubois

    Pin it!

    La Galerie  Art' et  Miss vous invite à l'exposition "Visions d'Afrique"

    ==========================================================================

    Vernissage samedi 13 octobre à 18h

    Du 03 au 30 octobre 2007


    ==========================================================================



    Mireille VANHOVE-DUBOIS

    Elle dessine et peint depuis son plus jeune âge
    Elle a vécu au Congo où elle créa un atelier de céramique et de peinture.
    Elle vit et travaille maintenant en Belgique.
    Elle s'investie complètement dans des recherches personnelles de trente ans sur les émaux à haute température. Elle dessine à l'engobe et perche sur le bord de ses plats (pièce unique) des petits personnages africains pleins de sentiments.
    Sa démarche se fait également par un travail en l'aquarelle "mouillé sur mouillé". Elle privilégie l'aquarelle pour montrer l'envers du décor idyllique de l'Afrique, la misère de ces peuples oubliés, le regard de ces enfants privés de tout et le courage de la femme africaine face à toute cette souffrance.

    L'avis de Mémoires :  


    medium_vanhove5b.jpgDans l'idée, Mireille Dubois nous donne deux salutaires témoignages : on ne connaît et ne comprend l'Afrique (comme toute autre culture) qu'en y vivant, en s'en imprégnant, en côtoyant avec empathie les gens qui la peuplent. Et on découvre que ce continent est constitué d'êtres de chair et de sang, de joies et de souffrances : nous devenons soudain capables de respect et coupables d'oubli.


    Il y a le cri de Munch, il y a le cri de l'enfant africain : ils sont identiques, mais le nôtre est celui d'adultes nantis. Il y a ces rites millénaires, qui construisent ce que d'autres veulent détruire ; la "palabre" garde son sens, à 1000 lieues de nos vaines et hautes dissertations. Il y a surtout ces femmes et ces enfants pour qui survivre est un défi quotidien. Et il y a ces mères qui sont belles parce que, comme partout et malgré tout, la maternité les rend infiniment belles


    medium_vanhove9.jpgLe trait sert parfaitement le sens : il est spontané, rapide et fluide à la fois, s'imposant parfois de contenir la fougue du sentiment qui le guide. Avec cette riche et lumineuse couleur de l'Afrique qui a inspiré tant de peintres, il saisit l'instant, le grondement, le sanglot ou le rire.
    La composition se veut serrée, centrée sur le sujet et sans fioritures annexes. Le choix de l'aquarelle est judicieux, avec son fond naturellement immaculé. Certaines oeuvres seraient quasi photographiques si l'artiste ne parvenait pas à y glisser, avec subtilité et sensibilité, l'atmosphère, et plus encore, l'âme.

    Une peinture qui est traces par moments, et qui revient à l'universel, toujours.

    Il est a noter que Mireille VANHOVE-DUBOIS, comme dans toutes ses expositions, s'engage à reverser ses bénéfices soit à Médecins sans frontières soit à l'Unicef, au profit des enfants orphelins.

  • "Visions d'Afrique" - Vernissage

    Pin it!

    Nous aurons plaisir à vous recevoir samedi 13 Octobre à 18h

    medium_Invit_mail_octobre.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu