Avertir le modérateur

andalousie

  • Josiane Boureaux : l'esprit du flamenco

    Pin it!

    Josiane Boureaux ne peint que depuis 5 ans, mais la force de sa peinture, la maturité de son travail en disent long sur son talent.

    Toute son énergie est transcrite sur la toile par l'intermédiaire du couteau, technique qu'elle a choisi pour travailler l'huile sur ses toiles, et si elle s'inspire souvent des photos de René Robert, elle les interprète avec talent, leur donnant des couleurs très personnelles.

    Ses toiles s'inscrivent a merveille dans l'esprit du flamenco, qui est tout à la fois un chant, une danse , une musique, un style et en fait un art véritable avec sa technique et ses subtilités, un art qui s'est construit au fil des siècles, en puisant dans le meilleur de 3 cultures différentes, solidaires à certaines époques de leur histoire commune. Le flamenco, c'est l'âme de 3 peuples : Gitan, Arabe et juif. Trois peuples qui vont cohabiter sur cette terre Andalouse. Ce sera des années de persécutions, de mépris, d'exactions, de révoltes....
    Le flamenco exprime tout ce vécu tragique, cette émotion poignante, cette indicible douleur.
    Toute cette souffrance est perceptible dans les tableaux de Josiane Boureaux, les visages tels des masques expriment la prière, la révolte, la nostalgie, tout ce qui ronge la mémoire et le coeur... ces visages aux yeux clos sont tournés vers l'intérieur, le passé, la douleur et il en ressort pour le présent une énergie très forte. Le flamenco qui est la mémoire de 3 peuples, 3 cultures a su en faire une synthèse pour former un art commun, qui atteint au sublime, unissant le raffinement Maure au pathétique Juif et au rythme incomparable des gitans, avec une gestuelle à la fois pathétique, hiératique, révoltée. Josiane Boureaux capte cette pureté du geste et de l'attitude, l'isolant dans une aura colorée conférant à ses personnages une présence sacrée.

    Une dizaine de toiles sont actuellement visibles à la Galerie Art'et Miss jusqu'au 31 décembre 2007.

  • Isabelle JACQ : la passion du flamenco

    Pin it!

    L'œuvre d'Isabelle Jacq est un élan du cœur célébrant la sensualité, la force et la splendeur du Flamenco

    Artiste peintre du Flamenco, Isabelle Jacq a un parcours artistique constitué d'une pratique picturale intense, de voyages, de rencontres et d'une imprégnation profonde avec l'univers du Flamenco. D’origine espagnole, Isabelle Jacq pratique très tôt le dessin, la peinture et s'initie également à la danse. Après quelques années passées en Afrique du Nord, Isabelle monte à Paris pour se former à l'École Nationale Supérieure des Beaux-arts. Elle obtient le Diplôme (DNSEP) avec mention.

    Sa pratique de la danse Flamenca lui apporte aussi une connaissance qu'elle met au service de l'art pictural. Peintre du Flamenco, la musique et la danse Flamencas sont ses principales sources d'inspiration. Sur la surface de la toile, la couleur s’étale, prolongeant ses ramures dans les formes évoquant l’univers du Flamenco. La matière creusée, superposée, déchirée ou collée est constituée de plusieurs matériaux. Elle donne naissance à un monde dans lequel les vibrations sonores du flamenco deviennent matière colorée, se mêlant aux lignes d’un corps dansant ou d’un visage. Des motifs floraux, des reliefs et des arabesques rythment la surface picturale, diffusant une ambiance arabo-andalouse.


    Également portraitiste, Isabelle aime traduire l'expression d'un guitariste, d'une danseuse ou d'un chanteur transfigurés par le feu du duende. Ses séjours réguliers en Andalousie l'amènent à rencontrer aussi de nombreux artistes de cet univers. Assurément, le Flamenco imprègne en profondeur sa vie et sa peinture aux pigments orientaux.

  • Flamenco

    Pin it!

    Apparu à Séville au début du XIXe siècle, le flamenco est né de la rencontre entre les traditions gitanes et la musique folklorique andalouse. Inspiré également des rythmes de la musique des populations noires, des mélodies arabes et des chants religieux juifs, le flamenco reste associé au peuple tzigane. Généralement improvisé, le flamenco est parfois accompagné par le jaleo, un ensemble de jeux rythmiques des doigts, de frappements de mains et de cris. Par les mouvements du corps, le flamenco se veut une danse intense et théâtrale, qui exprime à la fois la souffrance et la joie. C'est ce côté théâtrale et passionné qui fascine Isabelle Jacq et Josiane Boureaux; elles nous donnent chacune leur version du flamenco.

    jacq01.jpg
     
     
    Isabelle Jacq utilise des techniques mixtes ou collages et materiaux viennent enrichir l'expression soutenue des danseuses.


    flamenco07.jpg



    Josiane Boureaux travaille l'huile sur toile, mais toute l'intensité du flamenco est donnée par une parfaite maitrîse du travail au couteau, son geste est sûr et énergique, les couleurs sont intenses et lumineuses,... le rythme est là.





    Exposition du 2 au 30 décembre 2007
    Galerie Art'et Miss
    16 rue Ste Anastase
    75003 Paris
    Ouvert du  mercredi au samedi de 12h à 19h 
    Et dimanche de 14h à 18h

  • Bandolero

    Pin it!
    Ceux qui fréquentent la galerie depuis plusieurs années savent à quel point nous aimons faire communiquer les arts, et le Flamenco en a été souvent la preuve,  nous donnant l'occasion d'unir danse, musique et peinture. 

    C'est donc un grand plaisir de vous présenter ce pur moment de passion andalouse : Bandolero, spectacle de flamenco Avec Luis de la Carrasca (chant) - José-Luis Dominguez (Guitare)- Enrique Santiago (Percussions) - Manolo Santiago (Piano) - El Kuky et Angel López (Danse) - Isabel Pelaez (Chant et Danse) - Jean Luc Paliès (Narrateur) - Alain Guillo (assistant mise en espace)
     
     
    Espace Rachi - 39 Rue Broca - 75005 Paris - Métro Censier Daubenton
    Jusqu'au dimanche 4 Novembre 2007
    Du mardi au jeudi à 20h45 / tous les samedis à 21h15 / les dimanches à 15h30
    (Relâches exceptionnelles les 20 et 21 Octobre 2007)


    medium_bandolero1.jpg"BANDOLERO est une Comédie Musicale qui est avant tout "Flamenca".

    Le désir de créer Bandolero vient de l’amour et de ma passion pour l’histoire et la culture andalouse. A cette raison vient s’ajouter la prise de conscience qu’il faut sauver et sauvegarder un patrimoine presque oublié. Le modèle du « bandolerismo » andalou était à la mode du XVIIème au XIXème siècle, ce fut surtout un phénomène politique et social à une période conflictuelle de la monarchie espagnole.

    Le sujet reste cependant obscur pour le reste de l’Europe et je suis certain que, de par son authenticité, sa sincérité, sa profondeur et son riche contenu historique, le thème du« bandolerismo » fera découvrir au public une période de l’histoire très intéressante.

    Foisonnant d’éléments culturels propres à ces temps forts de l’histoire espagnole, le« bandolerismo » présente des caractéristiques de l’esthétique romantique qui fusionnent dans l’action avec une multitude de situations cocasses ou humoristiques, reconnues à propos du peuple andalou.

    Le « bandolerismo » porte également un message qui sera toujours d’actualité car ils’agit d’une revendication sociale et politique qui se double d’un puissant désir d’égalité, un combat pour la marche commune vers la paix, le respect et le bonheur possible, une grande leçon d’humanisme que nous donnent les plus marginalisés.

    Bandolero est une comédie musicale qui est avant tout « Flamenca ». Certes, quelques dialogues sont nécessaires pour la  compréhension de l’histoire, mais l’accent est mis sur la  prédominance d’interventions musicales (chant, musique, danse) entrecoupées par des momentsd’action."     Luis de la Carrasca

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu