Avertir le modérateur

art' et miss

  • La trame de vie de Liana SAGNOTTI

    Pin it!

     

    Liana SAGNOTTI propose, à travers son ensemble de 18 petits tableaux « Du passé au futur », d'emmener le spectateur dans son monde.

    Sagnotti, artiste, peintre, acrylique, toile, art, Paris, galerie, art' et Miss, Art au Féminin, femme

     

    Sagnotti, artiste, peintre, acrylique, toile, art, Paris, galerie, art' et Miss, Art au Féminin, femme

     

    Chaque carré est pensé comme la prise de vue d'un moment de vie. Les couleurs sont gaies et les traits se perdent parfois dans des jeux de transparence, comme si un léger voile venait recouvrir les scènes.

    Sagnotti, artiste, peintre, acrylique, toile, art, Paris, galerie, art' et Miss, Art au Féminin, femmeSagnotti, artiste, peintre, acrylique, toile, art, Paris, galerie, art' et Miss, Art au Féminin, femme

     

    La technique se veut enfantine, innocente, mais il ne faut pas se méprendre, c'est bien une vie d'adulte qui est présentée ici. L'amour, la solitude, l'amitié, le bonheur, simple, autour d'un pique-nique ou à la terrasse d'un café...

    Sagnotti, artiste, peintre, acrylique, toile, art, Paris, galerie, art' et Miss, Art au Féminin, femme

     

    Sagnotti, artiste, peintre, acrylique, toile, art, Paris, galerie, art' et Miss, Art au Féminin, femme

    Les tableaux se répondent, dialoguent entre eux. Et l'histoire peut être lue dans tous les sens. C'est à la découverte du monde que nous invite Liana SAGNOTTI, la découverte de son monde.

     

    Sagnotti, artiste, peintre, acrylique, toile, art, Paris, galerie, art' et Miss, Art au Féminin, femme

     

     

    Les acryliques sur toile de l'artiste danoise sont visibles jusqu'au 30 avril 2014 à la Galerie Art' et Miss, dans le cadre de l'exposition « L'Art au Féminin ».


    Mickaël Pourtier

  • Katarina EKSTRAND magnifie la femme sur le tissu

    Pin it!

     

    Deux acryliques sur tissu de la suédoise Katarina EKSTRAND sont exposées à la galerie Art' et Miss dans le cadre de l'exposition collective « L'Art au Féminin ».

     

    Dans chacune d'elles, une figure féminine. Ce qui impressionne, c'est la simplicité avec laquelle elles sont mises en avant. Des contours nets, forts, sculpturaux, et une douceur, une sensibilité naturelles.

    Ekstrand, acrylique, tissu, art, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, galerie, exposition

     

    Les femmes créées par Katarina EKSTRAND sont vraies, sincères, et partie intégrante de leur environnement. Par la couleur, la peintre les intègre dans un univers hors de l'espace et du temps. Elles sont constituées du monde qui les entoure et celui-ci se nourrit d'elles également.

    Ekstrand, acrylique, tissu, art, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, galerie, exposition

    L'exposition collective "L'Art au Féminin ", regroupant les œuvres de 15 artistes françaises et européennes se tiendra à la Galerie Art'et Miss jusqu'au 30 avril 2014.

     

    Mickaël Pourtier

  • La nouvelle réalité de Joséphine ERNST

    Pin it!

    Du duel, ou plutôt du duo entre la lumière et l'obscurité, Joséphine ERNST tire toute la profondeur de ses photos. Plusieurs mondes s'imbriquent, se superposent, un peu comme lorsqu'on regarde à travers une vitre et que le monde extérieur et notre reflet se mêlent.

     

    Ernst, photographie, artiste, Paris, aquatique, petite Sirène, Art' et Miss, Art au Féminin

    Un univers somme toute très aquatique, à l'image de la série « L'Univers de la petite Sirène », ensemble de sept photographies imprimées sur toile présent à la galerie.

    Ernst, photographie, artiste, Paris, aquatique, petite Sirène, Art' et Miss, Art au Féminin

    Ernst, photographie, artiste, Paris, aquatique, petite Sirène, Art' et Miss, Art au Féminin

    Un monde sous-marin se dévoile, fascinant et effrayant à la fois !

    Ernst, photographie, artiste, Paris, aquatique, petite Sirène, Art' et Miss, Art au Féminin


    L'exposition collective "L'Art au Féminin " est en place à la Galerie Art' et Miss jusqu'au 30 avril 2014.


    Mickaël Pourtier

  • Savoir regarder l'ordinaire pour le sublimer - Marie-Claude CHAILLOUX

    Pin it!

    Fine observatrice, Marie-Claude CHAILLOUX capture dans l'objectif des morceaux de réalité qu'elle rencontre au gré de ses voyages en ville ou à la campagne.

    Chailloux, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, Artiste, photographie

    Ceux-ci se traduisent en émotions grâce à la simplicité des courbes ou des lignes, le grain de la matière ou l'ondulation de l'eau.

    Chailloux, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, Artiste, photographie

    Chailloux, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, Artiste, photographie

    Les reflets sont une des sources d'inspiration de la photographe, qu'ils soient dus à une surface aquatique ou vitrée. Marie-Claude CHAILLOUX aime redessiner les courbes et l'environnement à travers une surface réfléchissante. Un autre univers apparaît alors et ces réflexions peuvent parer le quotidien de beauté. D'extraordinaire aussi.

    Chailloux, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, Artiste, photographie

    Chailloux, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, Artiste, photographie

    Ses œuvres sont présentées à la Galerie Art' et Miss au sein de l'exposition collective " L'Art au Féminin " jusqu'au 30 avril.


    Mickaël Pourtier

  • La danse de Birthe BO SAKURAI

    Pin it!

     

    Le mouvement, la légèreté. Les figures peintes par Birthe BO SAKURAI sont des flocons de neige qui tombent, comme s'ils ne devaient jamais toucher le sol.

    Bo Sakurai, peinture, Art' et Miss, Art au Féminin, ParisBo Sakurai, peinture, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris

     

    Les dégradés de bleus, loin de refroidir l'ensemble, apportent sérénité et profondeur aux toiles, et incitent à la rêverie.

    Bo Sakurai, peinture, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris

    Et d'autres teintes prennent le relais, nous téléportant dans autant de mondes lointains et tout aussi intrigants.

    Bo Sakurai, peinture, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris

     

    Imprégnée des légendes de son île danoise, Birthe BO SAKURAI nous entraîne dans son monde onirique, fantastique et, par certains côtés, enfantins, naïfs, innocents.


    Les œuvres de Birthe BO SAKURAI sont présentées dans l'exposition collective " L'Art au Féminin ", jusqu'au 30 avril.

    Vernissage le samedi 12 avril de 18 heures à 21 heures.


    Mickaël Pourtier

     

  • La photo de tous les possibles - Marie-Fa LAZZARI

    Pin it!

     

    Marie-Fa LAZZARI manie aussi bien l'appareil photo que la plume. Elle réalise ses tirages en argentique, inspirée aussi bien par les paysages, les animaux ou les fleurs.

    Lazzari, photographie, poésie, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, Bijou

    Lazzari, photographie, poésie, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, Bijou

    Lazzari, photographie, poésie, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, Bijou

    Souvent, des poèmes ou petits textes accompagnent les prises de vue, en étant partie-intégrante :

     

    Lazzari, photographie, poésie, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, Bijou

     

    BIJOU

     

    Au bord des chemins

     Parmi les jardins

     Entre le baume et la blessure

      

    Le vent te berce

     Le vent t'emporte

     Le vent te pousse

     Vers des rivages incertains.

      

    Ta fragilité m'attire

     Ta transparence m'émeut.

      

    Tu es le

     Suc de la Terre.

     Tu es cette goutte d'espérance

     Qui rend lumineux tout désert.

      

    Tu es le bijou

     Que j'espère.

      

    © Marie-Fa Lazzari

      

    Puis avec ses tirages argentiques, elle reproduit des formes ou des motifs pour créer ses propres compositions, abstraites et colorées, transcendantes. Car comme l'artiste aime à le souligner, « photographier, c'est faire de la lumière reçue une lumière offerte ». Son but : créer la surprise, susciter la curiosité et l'émerveillement.

    Lazzari, photographie, poésie, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, Bijou

     

    Lazzari, photographie, poésie, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, Bijou

     

     

    Lazzari, photographie, poésie, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, Bijou


    Les œuvres de Mari-Fa LAZZARI sont présentées, dans le cadre de l'exposition collective " L'Art au Féminin ", à la galerie Art' et Miss, jusqu'au 30 avril 2014.

    Vernissage le samedi 12 avril à 18 heures.


    Mickaël Pourtier

     

  • Couleurs et senteurs de l'Afrique - Mireille VANHOVE-DUBOIS

    Pin it!

    L'Afrique, Mireille VANHOVE-DUBOIS y a vécu tente ans. Dans ses toiles, elle en dresse un portrait, montrant et la joie et la souffrance des femmes, des enfants qui y vivent.

    Vanhove-Dubois, peinture, artiste, Art' et Miss, art au féminin, Paris

    Les yeux fixant le spectateur, les sujets créés expriment tous ces sentiments. Oui, tout passe par le regard, il concentre l'âme des africains.

    Vanhove-Dubois, peinture, artiste, Art'et Miss, Art au Féminin, Paris

    Souvent leur corps se fond dans l'environnement, s'efface petit-à petit, laissant apparaître des visages regroupés les uns avec les autres, formant un tout, un groupe. C'est aussi ça l'Afrique : un lieu de partage et de solidarité, malgré la pauvreté.

    Vanhove-Dubois, peinture, artiste, Art' et Miss, art au féminin, Paris

    La peinture nous nous transporte de l'autre côté de la Méditerranée, sans a priori et avec beaucoup de respect.

    Vanhove-Dubois, peinture, artiste, Art' et Miss, art au féminin, Paris

    Les œuvres de Mireille VANHOVE-DUBOIS sont visibles dans le cadre de l'exposition collective " L'Art au Féminin " jusqu'au 30 avril, à la galerie Art' et Miss.

    Vernissage samedi 12 avril à partir de 18 heures.


    Mickaël Pourtier

  • Les couleurs exaltées de Madeleine FJÄRILSDOTTER

    Pin it!

    C'est un univers de promesses et d'émerveillement que nous propose Madeleine FJÄRILSDOTTER avec ses acryliques sur papier.

    Fjärilsdotter, acrylique, couleurs

    Dans sa langue natale (le suédois), son nom d'artiste signifie : « fille de papillon ». Une belle image pour symboliser les promesses et la beauté de la vie, qui explose parfois en un arc en ciel de couleurs, ou qui se teinte de noir. Mais celui-ci n'est jamais seul, il est toujours entouré de tons vifs et ardents.

    fjarilsdotter06.jpg

     

    Fjärilsdotter, acrylique, couleurs

    Il y a de la légèreté, de la fragilité, de la sensibilité dans ces dégradés de couleurs. Comme des ailes de papillon, ou des pétales de fleurs, protégés du temps dans leur cadre, afin que leur intensité ne se faiblisse pas.

    Fjärilsdotter, acrylique, couleurs   Fjärilsdotter, acrylique, couleurs

    Des reliefs, des formes se dessinent, et une fois plongé dans une œuvre, il est difficile de garder l'équilibre tant elle hypnotise.

    Comme de nombreuses autres artistes, Madeleine FJÄRILSDOTTER sera présente lors du vernissage de l'exposition " L'Art au Féminin ", samedi 12 avril à la Galerie Art' et Miss, de 18 heures à 21 heures.

    Mickaël Pourtier

  • EXPOSITION PHOTO – Olivier BILLON & Sébastien CASTILLO - Galerie Art' et Miss

    Pin it!

    Du 1er au 10 Juin 2011, la galerie Art’et Miss souhaite vous convier à l’expo photo qu’elle organise sur le travail de deux photographes à l’approche et au style différents.


    Tout d’abord, Olivier Billon vous invite à une évasion dans le mystère du Sahara Algérien, il a dû saisir l’aspect mystérieux du désert afin de nous convier à partager cette atmosphère unique.

    En voyant ces photos, qui peut s’imaginer un instant que l’artiste a travaillé à partir de photos en noir et blanc ? Celles-ci ont ensuite été scannées afin de les retravailler en ajoutant des couleurs. Olivier Billon les a retravaillées jusqu’à retranscrire les sensations vécues là-bas, les émotions ressenties. Ainsi, ces photos que nous pouvons voir sont le résultat de plusieurs heures de travail à essayer de retrouver la magie de ces paysages d’exception. Un certain mystère et une belle poésie se dégagent de ces photos et nous mènent vers un ailleurs lointain. On se perd alors dans ces canyons imposants et ce paysage sans fin.

    Olivier Billon complexifie son travail en superposant des matières à ses photos. Il conjugue ses œuvres avec du métal, des nuages, ou encore du béton ; ce qui donne des textures incroyablement surprenantes et intéressantes. Cette superposition ne nuit en rien à l’image de départ, au contraire. Elle est là pour souligner les contours et les formes, rajouter de la profondeur, donner de la texture et du mystère. On doute alors de la matière, tant certaines photos ressemblent à des peintures. Ce qui nous oblige à nous rapprocher de la photographie, l’observer de près. On a alors envie de la toucher pour comprendre la technique utilisée.

     

    depuis le matin jusqu'au soir.png

    « Depuis le matin jusqu’au soir »

     

     

    J'étais absent.png

    « J’étais absent »

     

    Si sa photo « Depuis le matin jusqu’au soir » donne l’impression d’un travail à l’aquarelle, celle nommée « J’étais absent » nous plonge dans une réalité de terre aride et sablonneuse. Ce qui nous interpelle dans ces séries de photographies, ce sont la multiplicité des couleurs, des contours et des formes. Ainsi, les contrastes de couleurs permettent de faire vibrer les photos. Tandis que grâce aux superpositions de formes, c'est le désert qui prend vie sous nos yeux.

     

    je suis las.png

    « Je suis las »

     

    « Je suis las » semble être un cliché sorti d’un vieux film avec un encadré en noir des couleurs chaudes et des canyons imposants. Ces couleurs ocre, rouge et jaune sont également visibles dans les photographies « Nous n’avons rien trouvé si ce n’est la trace d’un lion », « Qui te possède ? », « Un d’entre eux ».

    L’aspect mystérieux est renforcé par les inscriptions en Tamachek figurant au bas des photos. Les phrases de cette langue Touareg issues d’un ouvrage rédigé par un ancien colonel, permettent de rajouter de la force et du mystère à la photo. On ne peut s’empêcher de s’interroger alors sur le sens de ces phrases et rester contemplatif devant des vues aussi saisissantes.

    Si Olivier Billon s’attache à des émotions ressenties lors de ses voyages dans le désert, Sébastien Castillo, lui, s’épanouît dans un style urbain plus explosif, osé et aux formes géométriques. Dans cette exposition, la photographie est donc la rencontre de deux visions et tempéraments différents. De même que pour les photos d’Olivier Billon, il est impossible de rester indifférent au travail de Sébastien Castillo.

    Bien que ce jeune photographe travaille aussi sur la superposition des clichés et des images, son style est tout autre. Son style audacieux mêle de trois à six, voire sept clichés afin de rendre un travail unique.


     

    Sébastien Castillo 1.png

     

    Les couleurs sont vibrantes, les formes géométriques, les superpositions à la fois improbables et complémentaires. L’artiste mêle des gros plans d’éclaboussures de peintures prises dans des classes d’arts plastiques, des photos prises lors de ses voyages (en Turquie par exemple) et d’expositions. Ne soyez pas surpris de ne pas voir de nom pour ces photos, mais donnez libre place à votre imagination pour les trouver vous-même.

     

     

    la momie.png

     

     

    La photographie de la momie mêle différents clichés pris lors de l’exposition Post-Mortem dédié au rituel mortuaire romain (Lyon) ainsi que des paysages urbains et montagneux. On peut y voir le squelette d’une femme avec son reflet, un gros plan de montagne avec une fracture géométrique. Le mélange d’images et d’espaces contradictoires crée une perspective et une illusion de plan.

     

     

    sainte sophie.png

     

    Le cliché de la montagne est réutilisé de façon inversée dans la photo prise dans l’église Sainte Sophie à Istanbul avec différents individus. Cette réutilisation d’une même image répond à la volonté de l’artiste de donner de la cohérence à un grand ensemble d’images à travers un travail en série. Cette répétition donne une musicalité et du rythme aux différentes œuvres.

    La reprise d’un même motif est aussi là pour représenter différents éléments urbains. Un escalier peut être là en tant que tel ou représenter une roue, un grillage de prison ou une cage de hamster. Tout dépend de la vision de l’artiste et de la façon d’utiliser les clichés et les prises de vue.

    Il y a donc une variation entre des thèmes et des aspects différents ; ce qui laisse place à des croisements de styles inattendus. L’artiste mélange des photos de villes occidentales avec des sculptures mésopotamiennes et permet la rencontre entre un monde oriental antique et un monde occidental urbain ; ce qui rend l’ensemble harmonieux.

    L’harmonie réside également dans le cadrage, les couleurs ou les formes géométriques. Alors que certaines photos sont dominées par des formes rectangulaires ou linéaires, d’autres le sont par des formes rondes.

     

    gare parisienne.png

     

     

    Dans une ambiance urbaine, l’Homme est naturellement présent mais comme effacé, presque invisible, faisant corps avec ce qui l’entoure. L’homme n’est donc pas oublié mais réduit, il est comme dominé. Il semble être dépassé par cet espace.

     

    Behiye ALTAN

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu