Avertir le modérateur

art féminin

  • Lynne Ricard, un brin de fantaisie

    Pin it!
    Plus petite qu’un grain de sable, je plonge les yeux fermés dans cet océan de couleur et tourbillonne comme une toupie, à la recherche d’euphorie.

    Qui suis-je? Moi, mes idées, mes rêves, mes ambitions, dans ce monde coloré et fragile.

    J’invite ma main silencieusement à émerger du brouillard, dissidente et effarée, elle laisse des traces de son passage. Aventureuse, je reconnais mon art et je survis mon passé au présent. J’empreins l’émotion toute pure dans le fait, un tête-à-tête expansif, fluide, abondant et débordant de passion.

    Visionnaire d’un monde épuré, je recherche la clé des champs, celle de la liberté, alias l’amour d’autrui. Irrésistible cette sensation, ce sentiment d’aide social, éprouver le besoin d’agir, de comprendre et de vivre pleinement chaque moment.

    La sérénité, cet état d’âme que je retrouve sur prescription mentale, ou mieux encore, sous le coassement rythmé des grenouilles, il m’en coûte peu d’expérimenter l’inconnu quand on se dispense de le pratiquer.

    Le diagnostic planétaire, patch ou pilule? Où suis-je face à ce fléau? Quel est mon dosage? Une seule réponse, c’est la modération et la patience. Je pense, simplicité et créativité, j’ajoute à cela un pinceau, une toile, des couleurs et je brasse le tout pour iriser mon cerveau emprunt de toxémie.

    Une déconnexion totale de la réalité pour une croisière inoubliable dans les pléiades, un voyage auquel je me permets de fusionner mon cœur, mon esprit en une communion parfaite d’où s’échappent les fleurs et la nature emblème d’abondance.

    L’ensemble de mes croyances et de ma confiance parvient d’exercices spirituels, où mon âme émane une foule d’aspirations confuses que je croyais endormies depuis longtemps. L’indépendance d’esprit, la liberté, l’aisance, toutes ces sensations font jaillir ma sensibilité et je renais dans ce monde artistique.

    Le mystère se dévoile peu à peu et la femme en moi prend vie, elle se métamorphose et s’adapte aux circonstances de la vie, qui eux ne cessent de se modifier, insensiblement et presque à notre insu.

    Mes talents cachés, franchise et sincérité sans oublier naturellement l’instinct, ce stimulus sensoriels qui domine ma spontanéité et libère mes émotions dépourvus d’analyses.

    Ces émotions je les retrouve dans ma peinture, un arc-en-ciel de couleur aux essences d’ombres et de lumière qui vacille entre la réalité et l’illusion du rêve. Divagation de désirs, impulsions impérieuses à communiquer la beauté et le bonheur, une mission où l’amour suscite une source vive d’humanité.
     


    Confiance est le mot d’ordre, une consigne qu’il faut savoir voir sans voir mais tout simplement croire. L’univers est à ma porte, elle n’en sait rien, j’ouvre l’œil et m’éveil, les bras avides je la capture et c’est le signal de départ. À vos marques! Prêts? Partons.

    Et j’ai signé, Ricard, l’ancêtre du pastis Français.

    Lynne Ricard
    Juin 2007

    Pour en voir et savoir plus sur Lynne Ricard : cliquer ici

    Elle expose à la Galerie Art'et Miss jusqu'au 30 avril 2008

  • Sylvie Gesbert de Linéa : le monde est bleu

    Pin it!

    26531df9dc61b467d5877780ac3b7201.jpgCréatrice plasticienne de culture Franco-espagnole.


    S
    ylvie Gesbert de Lìnea vit à la Réunion.


    "Ma peinture, c'est d'abord, et surtout, une ligne dense, libre, définitive, toujours sensuelle, née d'une vision intérieure instinctive"
     
     
     
    En 1997, Sylvie Gesbert De Lìnéa s'établit à la Réunion. Son monde s'étaye en bleu. Il fait advenir une image plus magique que visuelle. La création éclate en oeuvres fragmentées, fresques sur toile et oeuvres hybrides.


    "Ma peinture, au fond est profondément subversive : elle vise le bonheur d'être. La subversion suprême, c'est être soi dans le temps présent, et dantesquement dionysiaque"


    "Peindre, c'est créer sa propre proie
    Je suis persuadée que le fond de la peinture est la chasse. Immémoriale, obscure, prédatrice. La proie est la forme. Elle est tapie quelque part en soi. Peut-être est-ce une chasse qui, au terme des préparatifs et de l'acte, a pour finalité de débusquer une proie intime."

    et pour résumer l'oeuvre de Sylvie Gesbert de Lìnea : "...Pureté, sensualité, limpidité : la peinture est une pensée"

    celle-ci s'inscrit à merveille dans notre exposition "l'art au féminin", femme jusqu'au bout des ongles, Sylvie Gesbert de Lìnea offre cette recherche du bonheur, ou la proie sera épanouissement et ou le combat ne comporte qu'un vainqueur, jamais de vaincu, un monde féminin en mouvement, sans agressivité.

    Exposition à la
    Galerie Art'et Miss jusqu'au 30 avril 2008
    Plus d'informations : cliquer ici

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu