Avertir le modérateur

galerie

  • La trame de vie de Liana SAGNOTTI

    Pin it!

     

    Liana SAGNOTTI propose, à travers son ensemble de 18 petits tableaux « Du passé au futur », d'emmener le spectateur dans son monde.

    Sagnotti, artiste, peintre, acrylique, toile, art, Paris, galerie, art' et Miss, Art au Féminin, femme

     

    Sagnotti, artiste, peintre, acrylique, toile, art, Paris, galerie, art' et Miss, Art au Féminin, femme

     

    Chaque carré est pensé comme la prise de vue d'un moment de vie. Les couleurs sont gaies et les traits se perdent parfois dans des jeux de transparence, comme si un léger voile venait recouvrir les scènes.

    Sagnotti, artiste, peintre, acrylique, toile, art, Paris, galerie, art' et Miss, Art au Féminin, femmeSagnotti, artiste, peintre, acrylique, toile, art, Paris, galerie, art' et Miss, Art au Féminin, femme

     

    La technique se veut enfantine, innocente, mais il ne faut pas se méprendre, c'est bien une vie d'adulte qui est présentée ici. L'amour, la solitude, l'amitié, le bonheur, simple, autour d'un pique-nique ou à la terrasse d'un café...

    Sagnotti, artiste, peintre, acrylique, toile, art, Paris, galerie, art' et Miss, Art au Féminin, femme

     

    Sagnotti, artiste, peintre, acrylique, toile, art, Paris, galerie, art' et Miss, Art au Féminin, femme

    Les tableaux se répondent, dialoguent entre eux. Et l'histoire peut être lue dans tous les sens. C'est à la découverte du monde que nous invite Liana SAGNOTTI, la découverte de son monde.

     

    Sagnotti, artiste, peintre, acrylique, toile, art, Paris, galerie, art' et Miss, Art au Féminin, femme

     

     

    Les acryliques sur toile de l'artiste danoise sont visibles jusqu'au 30 avril 2014 à la Galerie Art' et Miss, dans le cadre de l'exposition « L'Art au Féminin ».


    Mickaël Pourtier

  • Katarina EKSTRAND magnifie la femme sur le tissu

    Pin it!

     

    Deux acryliques sur tissu de la suédoise Katarina EKSTRAND sont exposées à la galerie Art' et Miss dans le cadre de l'exposition collective « L'Art au Féminin ».

     

    Dans chacune d'elles, une figure féminine. Ce qui impressionne, c'est la simplicité avec laquelle elles sont mises en avant. Des contours nets, forts, sculpturaux, et une douceur, une sensibilité naturelles.

    Ekstrand, acrylique, tissu, art, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, galerie, exposition

     

    Les femmes créées par Katarina EKSTRAND sont vraies, sincères, et partie intégrante de leur environnement. Par la couleur, la peintre les intègre dans un univers hors de l'espace et du temps. Elles sont constituées du monde qui les entoure et celui-ci se nourrit d'elles également.

    Ekstrand, acrylique, tissu, art, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, galerie, exposition

    L'exposition collective "L'Art au Féminin ", regroupant les œuvres de 15 artistes françaises et européennes se tiendra à la Galerie Art'et Miss jusqu'au 30 avril 2014.

     

    Mickaël Pourtier

  • Resonances d’ici et d’ailleurs – Bartash, Sev et l'Unicef à la Galerie Art’et Miss. Mars 2014

    Pin it!

       bartash-1

    Pour le mois de Mars, la Galerie Art’et Miss vous propose une exposition que l’on peut définir comme des rencontres . En présence, deux artistes d’une personnalité très différenciée: Mohamed Bartash et Sev.

    sev.jpg

     

     

    Cette exposition présente une rencontre entre la peinture de Mohamed Bartash et la sculpture de Sev, entre l’abstraction des toiles et la figuration des œuvres sculptées, une rencontre entre l’Egypte et la France et, enfin, une rencontre entre l’art et la solidarité : en collaboration avec l’Unicef, les deux artistes dédient une partie de leurs ventes en faveur des enfants syriens réfugiés.


                              unicef.jpg

    Fátima Gallardo León

    L’exposition Résonances d’ici et d’ailleurs, sera visible à la Galerie Art’et Miss du 15 au 30 mars 2014.

     

  • Derniers jours de l’exposition Photo « Olivier Billon et Sébastien Castillo »

    Pin it!

    L’exposition photo sur les réalisations d’Olivier Billon et Sébastien Castillo arrive bientôt à sa fin. Vous avez jusqu’au Samedi 10 juin 2011 pour découvrir leur travail. Zoom sur deux œuvres d'Olivier Billon.

    Tout d’abord, la photo « Pendant la chaleur du jour » d’Olivier Billon. Cette photo a été prise dans le désert sud algérien.

    Cette oeuvre résulte d’une superposition de deux photos ; l’une prise en noir et blanc, l’autre étant une photo de mur abîmé. Ce mélange donne un résultat surprenant.

    Dans la moitié supérieure du tableau, des rayures dominent le ciel et animent ce désert. Elles insufflent une certaine dynamique, rajoutent du mystère et perturbent ce paysage calme. Cette tension qui naît de ces rayures s’accentue par un fort contraste de couleurs chaudes et froides.

    Cette photo est une très belle démonstration d’une juxtaposition réussie entre des couleurs chaudes et froides. Cette association de couleurs complémentaires permet à chacune d’entre elles de s’intensifier réciproquement et de donner de la luminosité au tableau. Elles forment un magnifique dégradé de bleu, de couleur ocre et marron.

    Dans cette réalisation, l’artiste crée une harmonie grâce à une répartition équilibrée des couleurs donnant un aspect très lumineux à l’oeuvre. Sa volonté n’est pas de s’éloigner d’une représentation objective de la nature mais d’accentuer les contrastes de celle-ci afin de retranscrire la magie de ces lieux et de créer une poésie. Dans un tel paysage, il empreinte le chemin d’une quête spirituelle qu’il nous transmet à merveille. Pour Olivier Billon, la photographie est un moyen de garder une trace de ses émotions et de son passage dans ce désert.

    Dans cette autre photo intitulée « Naguère », Olivier Billon recourt à la même technique, la superposition de deux photos. Comme dans la précédente, on peut y voir des canyons qui forment des montagnes imposantes. Mais une autre atmosphère se dégage de celle-ci.

    En effet il est important de souligner l’importance des couleurs qui peuvent changer notre perception d’une photo. Contrairement à la photo intitulée "Pendant la chaleur du jour" où le photographe privilégie des couleurs chaudes et froides avec des contrastes forts, ici, Olivier Billon fait l'éloge d'un surprenant dégradé de gris.

    Ce choix de couleurs et de travail des matières donne l’impression d’une vielle photo, abîmée par le temps.  On se plonge alors dans une contemplation sans fin et une quête spirituelle.

    Ce qui est d’autant plus surprenant c’est que nous avons la sensation qu’il a plu dans le désert ou que la photo est tombée et a pris la pluie. Olivier Billon a su donner un aspect froid à ce paysage, avec une vision presque hivernale d’un environnement plongé dans la fournaise. On se demande alors où l’on se trouve : dans le désert ou dans une carrière avec des montagnes de gravats ?

    À travers ces deux photos, on découvre une approche différente de la nature, de notre environnement et de la superposition d’images. Olivier Billon partage avec nous ses émotions qu'il a su retranscrire de manière originale et mystérieuse.

    Vous avez jusqu’au 10 juin 2001 seulement pour découvrir cette expo photo qui a lieu à la galerie Art’et Miss !


    Behiye ALTAN

    http:www.artetmiss.fr/

  • EXPOSITION PHOTO – Olivier BILLON & Sébastien CASTILLO - Galerie Art' et Miss

    Pin it!

    Du 1er au 10 Juin 2011, la galerie Art’et Miss souhaite vous convier à l’expo photo qu’elle organise sur le travail de deux photographes à l’approche et au style différents.


    Tout d’abord, Olivier Billon vous invite à une évasion dans le mystère du Sahara Algérien, il a dû saisir l’aspect mystérieux du désert afin de nous convier à partager cette atmosphère unique.

    En voyant ces photos, qui peut s’imaginer un instant que l’artiste a travaillé à partir de photos en noir et blanc ? Celles-ci ont ensuite été scannées afin de les retravailler en ajoutant des couleurs. Olivier Billon les a retravaillées jusqu’à retranscrire les sensations vécues là-bas, les émotions ressenties. Ainsi, ces photos que nous pouvons voir sont le résultat de plusieurs heures de travail à essayer de retrouver la magie de ces paysages d’exception. Un certain mystère et une belle poésie se dégagent de ces photos et nous mènent vers un ailleurs lointain. On se perd alors dans ces canyons imposants et ce paysage sans fin.

    Olivier Billon complexifie son travail en superposant des matières à ses photos. Il conjugue ses œuvres avec du métal, des nuages, ou encore du béton ; ce qui donne des textures incroyablement surprenantes et intéressantes. Cette superposition ne nuit en rien à l’image de départ, au contraire. Elle est là pour souligner les contours et les formes, rajouter de la profondeur, donner de la texture et du mystère. On doute alors de la matière, tant certaines photos ressemblent à des peintures. Ce qui nous oblige à nous rapprocher de la photographie, l’observer de près. On a alors envie de la toucher pour comprendre la technique utilisée.

     

    depuis le matin jusqu'au soir.png

    « Depuis le matin jusqu’au soir »

     

     

    J'étais absent.png

    « J’étais absent »

     

    Si sa photo « Depuis le matin jusqu’au soir » donne l’impression d’un travail à l’aquarelle, celle nommée « J’étais absent » nous plonge dans une réalité de terre aride et sablonneuse. Ce qui nous interpelle dans ces séries de photographies, ce sont la multiplicité des couleurs, des contours et des formes. Ainsi, les contrastes de couleurs permettent de faire vibrer les photos. Tandis que grâce aux superpositions de formes, c'est le désert qui prend vie sous nos yeux.

     

    je suis las.png

    « Je suis las »

     

    « Je suis las » semble être un cliché sorti d’un vieux film avec un encadré en noir des couleurs chaudes et des canyons imposants. Ces couleurs ocre, rouge et jaune sont également visibles dans les photographies « Nous n’avons rien trouvé si ce n’est la trace d’un lion », « Qui te possède ? », « Un d’entre eux ».

    L’aspect mystérieux est renforcé par les inscriptions en Tamachek figurant au bas des photos. Les phrases de cette langue Touareg issues d’un ouvrage rédigé par un ancien colonel, permettent de rajouter de la force et du mystère à la photo. On ne peut s’empêcher de s’interroger alors sur le sens de ces phrases et rester contemplatif devant des vues aussi saisissantes.

    Si Olivier Billon s’attache à des émotions ressenties lors de ses voyages dans le désert, Sébastien Castillo, lui, s’épanouît dans un style urbain plus explosif, osé et aux formes géométriques. Dans cette exposition, la photographie est donc la rencontre de deux visions et tempéraments différents. De même que pour les photos d’Olivier Billon, il est impossible de rester indifférent au travail de Sébastien Castillo.

    Bien que ce jeune photographe travaille aussi sur la superposition des clichés et des images, son style est tout autre. Son style audacieux mêle de trois à six, voire sept clichés afin de rendre un travail unique.


     

    Sébastien Castillo 1.png

     

    Les couleurs sont vibrantes, les formes géométriques, les superpositions à la fois improbables et complémentaires. L’artiste mêle des gros plans d’éclaboussures de peintures prises dans des classes d’arts plastiques, des photos prises lors de ses voyages (en Turquie par exemple) et d’expositions. Ne soyez pas surpris de ne pas voir de nom pour ces photos, mais donnez libre place à votre imagination pour les trouver vous-même.

     

     

    la momie.png

     

     

    La photographie de la momie mêle différents clichés pris lors de l’exposition Post-Mortem dédié au rituel mortuaire romain (Lyon) ainsi que des paysages urbains et montagneux. On peut y voir le squelette d’une femme avec son reflet, un gros plan de montagne avec une fracture géométrique. Le mélange d’images et d’espaces contradictoires crée une perspective et une illusion de plan.

     

     

    sainte sophie.png

     

    Le cliché de la montagne est réutilisé de façon inversée dans la photo prise dans l’église Sainte Sophie à Istanbul avec différents individus. Cette réutilisation d’une même image répond à la volonté de l’artiste de donner de la cohérence à un grand ensemble d’images à travers un travail en série. Cette répétition donne une musicalité et du rythme aux différentes œuvres.

    La reprise d’un même motif est aussi là pour représenter différents éléments urbains. Un escalier peut être là en tant que tel ou représenter une roue, un grillage de prison ou une cage de hamster. Tout dépend de la vision de l’artiste et de la façon d’utiliser les clichés et les prises de vue.

    Il y a donc une variation entre des thèmes et des aspects différents ; ce qui laisse place à des croisements de styles inattendus. L’artiste mélange des photos de villes occidentales avec des sculptures mésopotamiennes et permet la rencontre entre un monde oriental antique et un monde occidental urbain ; ce qui rend l’ensemble harmonieux.

    L’harmonie réside également dans le cadrage, les couleurs ou les formes géométriques. Alors que certaines photos sont dominées par des formes rectangulaires ou linéaires, d’autres le sont par des formes rondes.

     

    gare parisienne.png

     

     

    Dans une ambiance urbaine, l’Homme est naturellement présent mais comme effacé, presque invisible, faisant corps avec ce qui l’entoure. L’homme n’est donc pas oublié mais réduit, il est comme dominé. Il semble être dépassé par cet espace.

     

    Behiye ALTAN

     

  • L'actualité de Maria Teresa BERTINA

    Pin it!

    Maria Teresa BERTNA participe au 27 éme  Salon National d'Art de Rambouillet  2009 " LA REFERENCE" du 10 au 25 Octobre 2009.
    Elle y présentera sa dernière création : " BONJOURLAVIE"

    p4110242-bonjourlavie.1255779374.jpg

    Espace PATENOTRE, rue Gambetta, Rambouillet

    Entrée Libre tous les jours de 10h à 12h  et  de 14hà18h

    ---------

    Et si vous passez par la Suisse, vous pourrez également voir d'autres sculptures et des peintures de Maria Teresa BERTINA au 4éme SALON d'ARTISTES CONTEMPORAINS  à  HOTEL BEAU-RIVAGE PALACE à LAUSANNE du 29-10  au 1er Novembre 2009

    invitation-salon-international-dart-lausanne.1255779565.jpg

    ----------

    Et bien sûr vous retrouvez en permanance les oeuvres de Maria Teresa BERTINA sur le site de la Galerie Art'et Miss : www.art-et-miss.eu et sur le site Vein-art avec le nouveau concept de vente participative : www.vein-art.eu

  • La galerie Art'et Miss, réserve naturelle

    Pin it!

    Pour sa nouvelle exposition sur le thème « Nature et animaux », la galerie Art’et Miss se transforme, du 1er au 30 août, en une improbable réserve naturelle.

     

    Depuis l’entrée de la galerie, la couleur est annoncée…

    BoscheriCe vert vif résonne comme une interpellation, un appel de la nature. Avec ses grenouilles, Maurizio Bosheri nous emmène sous les tropiques. Ses digigraphies, des pièces en série limitées devenues pièces uniques après avoir été retravaillées par le peintre semblent émerger de la jungle. On entend presque le croassement régulier des petites créatures.

    plinguet02.1249488760.jpg

     

     

    Laetitia Plinguet, elle, travaille avec d’autres tintes de la nature, utilisant des toiles de lin brutes, elle peint la prestance des chevaux dans des tons terre et ocre. L’équitation et les arts, sont des passions qu’elle conjugue parfaitement. Elle s’inscrit dans un travail évolutif puisque ses tableaux sont la base d’un travail de sculptrice, installant une sorte de dialogue de la toile à la terre cuite.

     

    FontaineMarie-Pierre Fontaine est de nouveau présente à la galerie, cette fois-ci ce sont des sculptures animalières qu’elle présente. Chiens, chevaux, lions ont revêti des costumes de super héros, et fidèle au mystique qu’elle aime monter avec dérision, Cerbère est là, fier et mystérieux, à l’affût.tissot01.1249488598.jpg

     

    L’animal, c’est également ce qui est familier et rassurant, à l’image des chats de Laurence Tissot, joueurs, câlins, ils ont quelque chose d’apaisant, un brin de malice dans le regard, ils ont cette présence bien particulière et ronronnante de petits félins.

     

    la-barque-verte.1249489083.jpgEn fait d’animaux, la nature elle aussi est bien présente à la galerie. Guerino Angeli propose une balade à la campagne et nous fait ainsi découvrir le Gâtinais, région où le peintre d’origine italienne vit. Canaux et rivières, lumière du printemps, on se sent dans une promenade du dimanche après-midi. De la nature à la nature morte, les toiles de Guerino Angeli ont en commun cette lumière particulière et la recherche de perfection des couleurs.

    Et parce que la nature appartient au monde entier, cette exposition prend un caractère légèrement international.

    Autour de ces artistes, quelques canadiens, reconnus comme des amoureux de la nature, gravitent.

    On retrouvera notamment et les moutons de Johan Landry ou de Michel Demarais, les chevaux d’Anne Lemieux et les oies de Ginette Berthiaume et de Danie Gagnon. Les paysages sont les œuvres de Judith Saint Hilaire et Rénald Gauthier. Quant aux fleurs elles seront offertes par Raymonde Perron, Anne Drouin et Céline Gignac.

    Une note florale est également proposée par l’artiste italien Gerry. Les paysages de la Brévine de l’artiste suisse Jean-Bernard Vuille donnent l’impression d’une nature intacte. Dans un autre genre, les collages d’Hélène Donadieu donne une petite touche antillaise à l’exposition. La brésilienne Doris Maria Dias complétera la touche animalière. Enfin, l’artiste d’Afrique du Sud Jaco Sieberhagen s’intégre doublement à cette exposition par les matériaux qu’il utilise et par ses sujets, de petits animaux en bois.

    Autnat dee facettes de la nature que d'artistes à découvrir jusqu'au 30 juillet à la Galerie Art'et Miss .

    Camille du Plessix

  • A la découverte de la mode conceptuelle avec Arisa Hagino

    Pin it!

    Harisa Hagino - Bloom

    Parce que le quartier du Marais est connu pour ces nombreuses galeries mais aussi pour son avant-garde en matière de mode, la galerie Art'et Miss prolonge cette semaine de la mode.

    Jeune créatrice d'origine japonaise, Arisa Hagino présentera sa collection de créations conceptuelles "BLOOM" le mardi 21 juillet à partir de 15h. A découvrir...

    C. du Plessix

  • Vernissage de lexposition "Art, lumière et spiritualité"

    Pin it!

    Art, lumière et spiritualité… trois notions riches de sens, trois notions qui peuvent être abordées sous des angles si différents. En témoigne la nouvelle exposition de la galerie Art’et Miss.

    Halina H. joue avec la lumière qu’elle démultiplie avec ses collages de pierres. Laurent Vermeersch, lui aussi, travaille la lumière, ou plutôt la fait émerger de l’obscurité.Lumière et mystère, proche de l’ésotérisme, Sylvie Breysse invite dans un autre monde, presque féérique. Pascaline Mourier-Casile, également entre ésotérisme et mythologie utilise l’encre et le pliage pour des représentations symboliques hautes en couleurs. Ce qui mène vers la mythologie de Gulgameshe que Karim Saifou donne à découvrir par un travail de collage sur la thématique de la peau de serpent.L’aspect religieux de la thématique est abordé avec humour par Marie-Pierre Fontaine qui présente des madones toutes en dérision et en couleurs. Enfin, Maureen Rosilio est doublement présente. Elle exposse " Art judaica " et une série sur " Les stars juives dHollywood".

    L’exposition a lieu du 4 au 28 juin 2009.

    Les vernissages de l’exposition auront lieu samedi 13 à partir de 18h et lundi 15 à partir de 12h.

     

    invit-mail-juin.1244805580.jpg

     

  • Art'et Miss au programme du Festival de Cultures Juives

    Pin it!

    Affiche festival des cultures juives

    La galerie Art’et Miss participe au 5ème Festival des Cultures Juives du 12 au 30 juin. Le thème est cette année « L’Amérique au coeur de Paris ». Au programme tables rondes, expositions, projections de films, théâtre et concerts… un agenda chargé de manifestations toutes gratuites !

    Dans ce cadre, le vernissage de la nouvelle exposition sur le thème « Art, lumière et spiritualité » de la galerie aura lieu lundi 15 juin à partir de midi. L’exposition accueille, entre autres, les portraits d’artistes d’Hollywood réalisés par Maureen Rosilio.

     

    Pour plus d’informations et pour retirer vos places, rendez-vous au Café des Psaumes – 16, rue des rosiers – 75003 Paris et sur le site du festival !

     

    C. du Plessix

     

  • Mireille DUBOIS-VANHOVE

    Pin it!

    “J’ai vécu trente ans en Afrique et je veux dénoncer, par mes oeuvres, la misère, la maladie et le courage des femmes, je travaille surtout sur le regard et sur les mains, c’est toujours un travail de composition, aucune copie, et tant que je ne perçois pas dans le regard ou dans l’attitude de mes portraits, le sentiment que je veux montrer, je les modifie avec toutes les difficultés de l’aquarelle.”

    vanhove12.1240256813.jpg

     

    “Les yeux pleins d’étoiles” - Aquarelle et collages  - 46 cm x 65 cm

     

    Mireille DUBOIS-VANHOVE expose jusqu’au  30 avril 2009 à la galerie Art’et Miss

    14 rue Sainte Anastase - Paris 3ème

    Cocktail de finissage samedi 25 avril à 18h

    Les oeuvres de Mireille DUBOIS-VANHOVE sont en vente sur :

    le nouveau site marchand de la galerie Art’et Miss

    Les bénéfices des ventes de Mireille DUBOIS-VANHOVE sont reversés à :

    Médecins sans frontières pour les orphelins du sida.

  • Changement d'adresse

    Pin it!

    Nous avons enfin emménagé dans nos nouveaux locaux : Plus d'espace, plus de lumière, une organisation d'exposition plus fonctionnelle, des ambiances différentes.... Un vrai plaisir!

     

    N'hésitez pas à passer nous voir : 14 rue Sainte Anastase - 75003 Paris


    Nouveau numéro de téléphone : 01 42 71 79 07

     

    Un petit aperçu des lieux :

     

    vitrine02.jpg

    boutique1.jpg


     

    boutique2.jpgboutique3.jpg sallenoire02.jpg

  • Duo d'artistes : Rueff/Nitaro

    Pin it!

    Les sculptures de Myriam RUEFF sont des compositions de matières.

    Bois marqué par le temps, métaux détournés d’un premier usage, les matières s’unissent pour livrer leur interprétation du tarot de Marseille.

    Les formes souvent hiératiques prennent l’espace, arrêtent les personnages dans un mouvement et témoignent du message reçu des arcanes.

    Traversée - Myriam Rueff

     

     

    Maternité

    Ils ont pourtant grandi
    Ils ont vidé les lieux
    Elle les traîne encor
     
    Elle se les emmène les promène avec elle en tous lieux
    Dentelle d’un passé simple qui ne peut s’achever par une traversée du présent
     
    Demain ils seront
    A tout jamais solidaires de bras qu’ils ont hier quittés
    Toujours là
    Virtuel bien réel d’un passé composé catégorie poids plume négocié à prix d’or
     
    Elle les traîne encor
     
    Denise ROBINE
     
     
     

    Myriam RUEFF pour cette exposition sur le thème du “deux” à travaillé en duo avec Patrick NITARO, photographe.

    Traversée - Patrick NITARO

     

    Patrick NITARO - Photographie - Traversée -Athènes 2007

    Exposition du 2 juillet au 3 août 2008 - Galerie Art’et Miss 16 rue Ste Anastase -75003 PARIS

  • Bernard Alaux expose à Albi

    Pin it!

    924984595.jpg
    Bernard Alaux expose à la galerie Nadine Granier à Albi du 6 juin au 10 juillet 2008

    Vernissage Vendredi 6 juin à partir de 18h, en présence de l'artiste

    Galerie Nadine Granier
    13 rue Puech Bérenguier ( Vieil Alby)
    81000 Albi

    Galerie ouverte du mardi au samedi de 10h30 à 12h et de 14h30 à 18h30 et le dimanche sur rendez-vous

    Vous pouvez retrouver des oeuvres de Bernard Alaux sur le site marchand de la galerie Art'et Miss  :
    www.artetmiss.eu

     

     

        Le café du commerce - Bernard Alaux 

  • Discours sur la liberté

    Pin it!

    "Discours sur la liberté"
    Danielle Le Bricquir
    Huile sur toile - 60 cm x 30 cm


    "Pousser à la violence les victimes de la violence sociale est nécessaire pour justifier leur exclusion, exonérer de toute responsabilité le " système" économique et entretenir la peur destinée à rendre la demande de l'ordre plus forte que la demande de justice."

    Extrait de "La dissociété" de Jacques Généreux - chapître " de la guerre économique à la guerre incivile"


    Art naïf, vous avez dit "art naïf", non pas si naïf que ça.

    "Singulier" sans doute , de ceux qui ne se veulent pas dans "l'ordre établi", de ceux qui contestent, qui veulent vivre libre, alors oui cet art est singulier et je m'en revendique.


    L'exposition "Art singulier" prend fin le 31 janvier

  • C'est les vacances!!!

    Pin it!

    2.gifC'est les vacances, je pars me reposer quelques jours à la campagne, la galerie sera fermée jusqu'au 15 août, mais vous pouvez toujours vous rendre visite à la galerie galerie virtuelle :  www.artetmiss.fr ou si vous avez un cadeau à faire  à la galerie marchande :  artetmiss.oxatis.com

    Bonnes vacances à touscool-1.gif

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu