Avertir le modérateur

lumière

  • Capter la lumière

    Pin it!

     

    Starship 004Yo Xarek Wolter aspire à capter la lumière dans ses tableaux, alors le passage entre la musique, sa première passion et la peinture s’est fait naturellement au travers des CD. Il a ainsi composé avec des morceaux de CD des pièges à lumière dans des univers surréalistes, mondes imaginaires illuminés par la volonté de l’artiste qui par ce processus leur donne vie, et auquel nous participons également par notre propre reflet, notre image faisant alors partie intégrante du tableau. Nous appartenons alors temporairement à ce monde intemporel, jeu d’images qui donne à Yo Xarek Wolter ce pouvoir de nous inviter dans son monde.

    Yo Xarek Wolter expose 27 tableaux CD-art à la galerie Art’et Miss , jusqu’au 27 février, et en permanence sur le site virtuel : www.art-top.eu

  • Entre ombre et lumière avec Laurent Vermeersch

    Pin it!

    Laurent Veermersch expose dans le cadre de l’exposition « Art, lumière et spiritualité » de la galerie Art’et Miss jusqu’au 28 juin. Un contexte dans lequel il trouve parfaitement sa place.

    Metropolitan Thoughs - Laurent VermeerschL’urbaniste face à la toile

    Si l’artiste est autodidacte, ses sources d’inspiration sont incontestablement porteuses de son background professionnel. Docteur en géographie urbaine, Laurent Vermeersch observe, décrypte, traduit l’environnement qui l’entoure. Au travers sa peinture, en révéle ainsi mystères et secrets, tout en laissant à l’imagination assez de place pour que chacun y pénètre à sa manière.

    La peinture de Laurent Vermeesch est riche de cette expérience d’urbaniste. Quatre ans passés en Amérique du Nord, suivis d’un livre, ont incontestablement enrichis son regard. L’urbaniste devient artiste. Ce qu’il peint, c’est la ville, sans âme qui vive, si ce n’est celle de la ville elle-même. L’artiste embarque le spectateur dans un voyage vers un ailleurs. Son souci du détail est révélateur : Laurent Vermeersch ne ment pas, il peint un monde dans sa réalité, une réalité qui lui appartient.

    « Cette obscure clarté qui tombe des étoiles »

    Ce monde qui lui appartient est fait d’oppositions, de contradictions. Passé et présent, ici et ailleurs, il nous mène finalement entre ombre et lumière. Au travers de son travail d’urbaniste, de constructeur d’un autre univers, les œuvres de Laurent Vermeersch sont empreintes d’un sens poétique fort. Il donne parfois l’impression d’illustrer le vers de Corneille. L’artiste fait naître la clarté de l’obscurité, fait apparaître la lumière par les ombres, allant du mystère vers le mystique.

    On remarque d’ailleurs l’omniprésence du divin dans ses œuvres. L’église est en effet très présente dans cet univers des ombres. Elle s’élève, émerge, devient un repère à la fois troublant et rassurant. Quoi qu’il en soit, elle complète parfaitement l’équation de l’exposition « Art, lumière et spiritualité » de la galerie Art’et Miss, thème que l'on croirait fait pour lui.

    C. du Plessix

    Retrouvez les œuvres de Laurent Vermeersch sur le site marchand de la galerie .

  • Maureen Rosilio joue sur tous les tableaux

    Pin it!

    Si une artiste devait faire partie la nouvelle exposition collective de la galerie Art’et Miss sur le thème « Art, lumière et spiritualité », c’est bien Maureen Rosilio. Familière de la galerie, messagère de la culture juive et de sa diversité, elle est cette fois-ci doublement présente.Art Judaïca - Maureen Rosilio

    Avec Art Judaïca, elle nous fait nous fait partager son image de la religion juive, en soulignant parfois les archaïsme et parfois la modernité. Quotidien, fêtes, mariages… Maureen Rosilio dresse un portrait de sa culture qui ne manque pas de rappeler les toiles de Chagall à qui elle emprunte les couleurs, le tracé, les symboles. Ici, un violon nous  emmène dans l’imaginaire yiddish, là une mariée fera raisonner le son du verre brisé pendant la cérémonie. En un mot, Maureen Rosilio joue avec nos sens : de ses tableaux émanent des odeurs, des chants, des danses… elle fait rayonner la liturgie de sa culture.

    Tradition et modernité, sont décidément des notions chères à l’artiste. En effet, c’est dans cet état d’esprit que ses portraits des stars juives d’Hollywood sont exposés à la galerie. Tradition parce que Charly Chaplin, Audrey Hepburn, Clarke Gabble sont devenus de icônes, sont porteurs d’un héritage. Modernité parce qu’à leur époque déjà, ces membres de la famille du cinéma étaient des symboles de progrès et d’avant-garde, chacun à leur manière.

    Ainsi, Maureen Rosilio nous propose, au travers de son art, de découvrir la lumière et la spiritualité de sa culture, faisant de ses œuvres les messagères de son héritage.

    L’exposition est à découvrir jusqu’au 28 juin 2009 à la galerie Art’et Miss

    Retrouvez les œuvres de Maureen Rosilio sur le site marchand

  • Nouvelle exposition collective de la galerie Art’et Miss

    Pin it!

    Art, lumière et spiritualité… tout un programme ! C’est celui que propose la galerie Art’et Miss pour son exposition collective du mois de juin 2009.

     

    Le sommeil éternel, Sylvie Breysse

     

    Sylvie Breysse met en lumière un autre monde bleu glacial, où les jeux d’ombres et de doubles, les couleurs et l es signes se mêlent, où tout perd et prend son sens. Elle va du mysticisme à l’ésotérisme, à l’image des jeux de tarot qu’elle a illustrés.

     

     

    Métamorphose, l'oeuvre de Méduse, Pacaline Mourier-Casile

     

    Pascaline Mourier-Casile, elle aussi pénètre dans l’univers mystérieux de l’ésotérisme mais en donne une vision différente qui frôle le mythe. Son travail à l’encre donne l’impression d’une brume, comme si l’artiste incitait à lever le voile sur quelque mystère.

     

     

    Mythologie de Gulgameshe I, Karim Saifou

     

    Karim Saifou lui aussi s’intéresse au mythe Le serpent mue, comme si changer de peau c’était changer de vie. Cette mythologie de Gulgameshe, héritage de la civilisation sumérienne, Karim Saifou se l’approprie et propose une série sur ce thème.

     

     

     

    Une once d'eau, Halina H.

     

    Halina H., elle, joue avec les matières, les volumes, les couleurs et fait de la lumière une actrice de ses œuvres. Ses collages sur toile semblent en effet capter la lumière pour la restituer au centuple.

     

     

     

     

    Comment évoquer art, lumière et spiritualité sans évoquer la religion ?

    Canne à sucre, Marie-Pierre Fontaine

     

    Marie-Pierre Fontaine expose pour l’occasion ses madones. Avec beaucoup d’humour, elle offre une perception décalée de la religion, une image pleine de dérision, parfois même provocatrice. La Vierge Marie comme vous ne l’avez jamais vue…

     

     

     

     

    Metropolitan thoughts, Laurent Vermeerch

    Religion et décalage, c’est également un point de vue proposé par Laurent Vermeerch mais d’une manière bien différente. L’artiste fait voyager dans un monde plus ou moins imaginaire où l’édifice religieux a une place particulièrement importante.

     

     

     

     

     

    Juadica, Maureen Rosilio

     

    Enfin, Maureen Rosilio sera doublement présente.

    Peintre de la culture juive par excellence, elle expose des toiles judaica dans un style parfois proche de Chagall. Mariages, cérémonies juives, sont au coeur de la thématique.

     

     

     

     

     

    Marylin Monroe, Maureen Rosilio

     

    Dans un style très différent, elle propose également une série de portraits d’artistes juifs. Marilyn Monroe, Woody Allen ou encore Charlie Chaplin, parmi tant d’autres parce que ceux qui savent faire vivre les arts sont, à leur manière, des icônes modernes. Maureen Rosilio témoigne ainsi de sa capacité à révéler les nombreuses facettes de sa culture.

     

     

     

    De quoi donner du sens à ce qu’écrivait Nietzsche à propos de l’art dans la Volonté de Puissance : « L’essentiel dans l’art, c’est qu’il parachève l’existence, c’est qu’il est générateur de perfection et de plénitude. L’art est par essence affirmation, bénédiction, divinisation de l’existence. »

     

    A découvrir du 4 au 28 juin à la galerie Art et Miss.

     

    C. du Plessix

  • Muriel CAYET : abstraction

    Pin it!

     

    cayet08.jpg

     

     

    “On attend toujours d’un artiste qu’il s’exprime au sujet de son travail, mais bien entendu, vous savez comme moi que son rôle est surtout de le faire, à travers son art…

    J’ai souhaité que les toiles qui sont présentées ici* le soient autour d’un thème - je pratique toujours ainsi -  et le thème de recherche de cette exposition pourrait être : “Des rêves, des voyages : la vie” sans oublier la lumière bien évidemment, celle qui brille et parfois qui brûle en chacun de nous, celle qui se donne et se reçoit, celle qui fait espérer ou craindre, celle qui permet d’avancer…

    Porteuse d’espoir et d’énergie et d’un certain nombre de valeurs humaine, auquelles je crois par-dessus tout!

    Merci à vous, visiteurs de partager avec moi, ces simples moments… humains!”

    Muriel CAYET

    * Galerie Art’et Miss - 16 rue Sainte Anastase - 75003 PARIS

    Exposition du 3 au 30 octobre 2008

    Vente en ligne : www.artetmiss.eu

  • Noël Hemon : Le Québec vu par un français

    Pin it!

    hemon05.jpg
     
     
    DEMARCHE

    '' Je veux  faire des toiles remplies de lumière''

    ''Mon objectif est la qualité et non la quantité. Qu'importe le temps passé, je veux être fier de mes oeuvres''


    PARCOURS

    Originaire du Lude (France), Noël Hémon arrive au Canada en 1996. C'est dans une école de beaux arts à Montréal qu'il approfondit sa technique de peinture et de dessin.

    Il y étudie les grands maîtres et effectue quelques reproductions pour mieux les cerner.

    En 2003 il se lance dans une série de toiles sur Montréal , et plus précisément le plateau Mont Royal. Son thème sera '' le plateau Mont Royal : Ombres et Lumière''. Il sillonnera les rues du plateau, été comme hiver, jour ou nuit, afin d'en capter la lumière.

    Il les présente à la Galerie 1440 sur la rue Marie-Anne (Montréal) en octobre 2004. Le public se montre immédiatement enthousiaste et il vend la totalité de sa production (32 toiles).

    Il participe au concours de la ville de La Prairie en novembre 2004, et y gagne le 1er prix  dans la catégorie semi-professionnel, ainsi que le prix du public, toutes catégories confondues.

    En 2006, il participe à l’exposition « accent du Québec » à la Galerie Art’et Miss à Paris et y remporte le prix du public.

    En 2007, il participe au Grand Marché de L’art à Bastille à Paris.


  • Christine FAGUET / Solstice

    Pin it!

    Christine FAGUET  expose à la galerie Art'et Miss du 1er au 30 septembre 2007 - Vernissage samedi 8 septembre

    medium_faguet09.jpgL’opposition lumière-ténèbres constitue un symbole universel. Pour en esquisser l’enjeu symbolique, on peut introduire trois grandes acceptions de la lumière sur le plan de l’imaginaire : la lumière-séparation, la lumière-orientation, la lumière-transformation. Ces trois aspects de la lumière comme symbole se définissent par rapport à trois altérités ou trois formes de ténèbres, soit, respectivement : l’abîme ; l’obscurité ; l’ombre et l’opacité.
    Lumière-séparation et abîme s’opposent dans une symbolique de la création.
    Lumière-orientation et obscurité structurent la symbolique de la connaissance.
    La lumière-transformation se heurte à une double altérité : s’opposant à l’opacité, elle est le symbole de la manifestation, se confrontant à l’ombre, elle devient le symbole de la purification (catharsis).

    La dimension proprement démiurgique de cette opposition se retrouve à la racine de toutes les grandes cosmogonies. Du sein d’un abîme préalable (chaos, tehom, tohu-bohu), sans fond, sans forme, va brusquement émerger l’ordre, c’est-à-dire la séparation-archétype originelle.
    Deux principes opposés sont ainsi différenciés : la lumière et les ténèbres. Trois séparations démiurgiques vont en procéder. Elles engendrent le cosmos dans sa totalité. Une première séparation opère la création des grandes oppositions cosmogoniques fondamentales : l’avant et l’après, le haut et le bas, la nuit et le jour. La deuxième séparation est liée à la genèse de la vie. Elle joue sur les variations régulières nuit-jour qui déterminent les saisons. Création des cycles de mort et de renaissance, de lumière croissante et décroissante entre solstice d’hiver et solstice d’été. Cette séparation règle donc le jeu d’équilibre et de conflit entre eau et feu. Lui correspondent tous les symboles de la lumière-fécondation : mort à l’automne, ressuscité au printemps, etc. La troisième séparation cosmogonique a lieu entre zénith et nadir. Au-dessus de la fertilité végétale et de l’âme lunaire et aquatique se différencie le symbolisme de l’esprit et de la lumière-illumination .

    Les ombres et  lumières  de Christine Faguet se jouent de notre imaginaire, lui offrant toutes les oppositions possibles pour se fondrent dans une harmonie apaisée, fruit du tumulte de la création.


  • François-Régis Hoareau : Infographie

    Pin it!

    Image-1.jpg

    François-Régis Hoareau, né le 30 décembre 1948, sur une île au sud des tropiques nommée 'La Réunion'.


    Passionné par la photographie, attiré par l'étrange et le fantastique, informaticien de surcroît, il découvre en 1994 les attraits du 'numérique' qui aussitôt l'ensorcellent.

    "Un détail, souvent un infime détail, me fait figer une image. Ce déclic suffit pour me propulser dans un monde imaginaire où la réalité me devient étrange et parfois cosmique.

    Devant mon petit écran, sur une petite piste, je blottis 'Miss-Souris' au creux de ma main, pour la faire vibrer et l'emmener dans le voyage de mes fantasmes je la taquine de mille clics. A ma guise, sur le petit écran dans un ballet des formes et l'euphorie des couleurs je réalise la métamorphose. Dans les défis que je m'accorde, sur mon petit écran se figent mes pensées. Mes rêves colorés deviennent réalité pour les partager avec vous."


    hoareau8.jpg
    Copyright F-R Hoareau

    Il présente ses réalisations sur ‘toiles de maître’, sur ‘aluminium’, sur ‘plexi’, sur ‘pvc’ ou sur papier, le tout en divers formats, il les intègre aussi dans du mobilier.

    F-R Hoareau expose des infographies à la galerie Art'et Miss jusqu'au 31 juillet

  • YOUNGSUN Lee - Femme papillon

    Pin it!

    Pourquoi l’artiste Youngsun Lee, choisit elle le thème du papillon?
    C’est sous l’inspiration du poème de KIM JILIM, « le papillon et la mer » ou l’expérience du papillon blanc s’apparente à notre vie qu’elle commencera son oeuvre.

    medium_yousun1.jpg


    Le papillon a la délicatesse des fleurs, cependant il est le résultat d’une bien curieuse transformation : sorti de la chrysalide , après avoir été chenille il devient un très joli papillon. Notre vie également s’épanouit après une période de maturation,
    Depuis des années Youngsun Lee peint les papillons et maintenant elle est connu en Corée comme la dame aux papillons et elle se plait à dire que ce sont les papillons qui l’ont choisit.
    Ses tableaux fleurissent d’une grande variété de papillons, tous différents les uns des autres.


    medium_yousun2.jpg


    Son œuvre est symbolique, elle révèle des couleurs fortes, toutes ses couleurs expriment la diversité, l’intensité, la lumière de la vie.
    Généralement le papillon est masculin, la fleur est féminin, mais les papillons de Youngsun Lee , par leur couleur, leur délicatesse exprime une sensibilité humaine transcendant les réalités, tendant vers un idéal.

    Elle exprime clairement le symbole de liberté, d'une sensibilité artistique universelle

    Youngsun est un peu comme ses sujets de prédilection, passée par la souffrance de la transformation de l’aliénation à la réalité à la liberté de l’idéal.

    medium_yousun3.jpg


    Elle vit et travaille en Corée du Sud

  • Art abstrait avec Yanina ROCK

    Pin it!


    medium_rock5.jpgA ses débuts, son attachement et son admiration pour l’être humain l’amenèrent à peindre des personnages soit par la magie de l’aquarelle sur papier ou par l’huile sur toile. Depuis quelques années, Yanina Rock ajoute à ses modes d’expression, les médium mixtes offrant ainsi, une orientation plus contemporaine et abstraite à ses oeuvres.

    medium_rock7.jpgEn perpétuelle évolution, elle recherche le dialogue entre l’ombre, la lumière et les contrastes, l’interaction entre les couleurs, la spontanéité de la gestuelle affirmant ainsi, texture et profondeur.
    En fait, le médium se veut un prétexte pour laisser émerger l’énergie, la passion et la créativité de l’inconscient.

    A la galerie Art'et Miss jusqu'au 30 novembre 

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu