Avertir le modérateur

maruani

  • Alphabet hébraïque : Aleph par Haïa MARUANI

    Pin it!

    Le thème de notre exposition est “Lettres et signes” et Haïa MARUANI nous propose pour illustrer ce thème un alphabet hébraïque, fort en symbolique, celui-ci nous est expliqué par Haïa.

    Le message des lettres hébraïques :

    La civilisation juive est caractérisée par une prédominance de l’écrit. C’est de l’interdit de la représentation, et de la crainte de l’idolâtrie que découle la suprématie de l’écrit sur l’image. On notera à cet effet l’importance des « tables de la loi », les stèles funéraires gravées, les rouleaux de Torah, les rituels de prière…
    C’est par le pouvoir de l’alphabet que nous avons reçu la sainte Torah écrite au mont Sinaï.
    Le tout premier acte de l’éternel fut de faire émerger les 22 lettres de la langue hébraïque, qui sont la matrice de toute réalité constituant le langage. Chacune d‘elles se mit en avant, dans le but d’être choisie pour être l’élu du commencement de la Torah.
    Le langage permet de définir les choses, car sans lui, l’homme ne peut rien appréhender, ni lui- même, ni ce qui l’entoure : « Sans paroles, point de pensées ! ». De nombreuses civilisations ont attribué un pouvoir magique aux lettres hébraïques. Parce que ces lettres constituent des mots, puis des phrases, qui se transmettront de l’un à l’autre au fil du temps. Voire, le Deuteuronome-11/19 : « Et tu transmettras à tes enfants des paroles de la Torah  ; lorsque tu seras assis dans ta maison et lorsque tu seras en route ».
    Dans le cadre de mon expérience en arts plastiques, et pour mieux comprendre la suprématie de l’écrit sur l’image, « j’ai tenté d’étudier le sens profond de chacune des lettres de l’alphabet hébraïque afin de communiquer aux autres sous forme d’illustration la force et la puissance des messages qu’elles véhiculent ». Ce qui revient à dire que « j’ai tenu
    à garder intact l’aspect calligraphique de la lettre, du fait de sa sacralisation ; en favorisant l’idée de la mettre en scène dans un cadre évocateur.
    En résumé, les lettres sont riches d’enseignement sur les différents aspects de l’homme et de la vie.
    De mon expérience artistique des lettres hébraïques : Le travail que j’ai tenté sur les lettres hébraïques consiste en une illustration des lettres selon les textes du Talmud et de nombreux midrachim.
    Je me suis documentée et inspirée du document de Rav Yitshak Jessurun, intitulé : « L’hébreu, Langue de la Création - étude sur les 22 lettres hébraïques ». Cette étude très sérieusement traitée contient des références bibliques, talmudiques, des midrachim, du Zohar, Sefer Hayetsira, Habahire, etc.
    J’ai pour ma part, tenu à faire un travail conceptuel, qui consiste à concrétiser par l’intermédiaire de la peinture et le graphisme le rôle principal de chacune des lettres.
    Chaque lettre a été traitée à l’acrylique, sur panneaux de bois de 30 x 30 cm puis redessinée avec un logiciel vectoriel (Illustrator) et revisitée parfois sur Photoshop, ce qui permet à loisir d’en modifier le format, les couleurs, et les effets.
    Mon projet a fait l’objet d’importantes recherches iconographiques (objet de culte, synagogues, paysages d’Israël, flore et faune…) et son inspiration émane des différents courants artistiques que j’ai pu croiser au cours de mes études approfondies et diverses.
    Propos recueillis par Haïa Maruani
    Texte de Claude Rigal-Ansous.

    maruani01.jpg
    Le Aleph est la 1ère lettre de l’alphabet et sa valeur numérique est 1.

    Le Aleph est une lettre silencieuse. Les mots emet (vérité),
    elockim (D’ieu), ekhad (unité, un), (commencent par la
    lettre Aleph.

    La lettre est graphiquement divisée en deux Yod séparés par un vav. Chaque Yod ayant une valeur numérique de 10 et le Vav de 6, leur somme donne 26, chiffre associé aux quatre lettres du Tétragramme, « Nom inéffable de D’ieu ».

    J’ai représenté à l’intérieur du Vav, l’échelle de Jacob.
    Le Yod inversé et le Vav, sont comme deux pieds ancrés dans le sol. Et à l’intérieur du Yod supérieur est inscrite une main qui symbolise que « tout vient du ciel, de D’ieu ».

    Haïa MARUANI expose ses 22 lettres hébraïques à la Galerie Art’et Miss jusqu’au 30 mai.

     

    Le vernissage aura lieu le jeudi 14 mai à partir de 18 heures.

    Venez Nombreux.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu