Avertir le modérateur

musique

  • Derniers jours de l'exposition "lettres et signes"

    Pin it!

     

    saifou01.jpg saifou-29.jpg

    La visite de cette exposition pourrait commencer par l’oeuvre de Karim SAIFOU , où l’on peut reconnaître des caractères  sumériens  qui semble être la première langue écrite connue.

     



    Karim SAIFOU nous propose également une oeuvre originale représentant sous forme d’un livret, une visite du musée de Bagdad, un hommage nostalgique à sa culture et à son pays d’origine.
    saifou04bis.jpg


    maruani04.1243278238.jpg
    Haïa MARUANI nous dévoile toute la symbolique de l’alphabet hébraïque. Vingt deux lettres illustrées selon les textes du Talmud. Haïa Maruani nous explique dans un petit livret accompagnant ses oeuvres, la valeur de chaque lettre, par exemple, on peut apprendre que “le Daleth, ci-contre est la 4ème lettre de l’alphabet et que sa valeur numérique est 4. Le Daleth correspond au 4ème jour de la création, jour où D’ieu a placé les luminaires (lune, soleil, étoiles, …). Lorsque Daleth signifie “porte”, elle renvoie à la porte de D’ieu à laquelle frappe le fidèle, mais aussi à la porte à la porte  de l’homme de bien à laquelle frappe le pauvre (dal). Référence au precepte majeur à la générosité du fidèle. …”

     

     

    rosilio02.1243278956.jpg
    Une autre représentation de l’alphabet hébraïque est proposée par Maureen ROSILIO, lettres dansantes, couleurs vives et fraîches, comme pour séduire les enfants et  les inviter au monde de la lecture.

     


    mozaffari05.1243280260.jpg
    Une exposition sur les lettres ne  saurait-être sans une représentation de la calligraphie arabe. Dans certaines oeuvres islamiques, l’écriture stylisée a été raffinée à tel point que l’élégance prend le pas sur la lisibilité.C’est le cas des oeuvres de Nurieh MOZAFFARI, artiste iranienne, dont la série proposée est un poème pictural d’amour.

     

    artali01.jpg ARTALI,  à la limite de l’abstraction, utilise la calligraphie arabe pour jouer avec la couleur et les textures

     

     




    Un nouvel horizon nous vient de La Réunion. Entre Asie et Afrique, elle bénéficie de la richesse de ces cultures et Sylvie GESBERT DE LINEA qui y vit depuis plusieurs années  s’est imprégnée de ces différents courants pour les exprimer par une gestuelle spontanée allant du pictogramme à la calligraphie chinoise, évoluant jusqu’à l’art urbain.
    gesbert01.1243282203.jpg

    tsila12.1243282939.jpg
    La lettre, en se combinant aux autres prend toute son envergure et Virginia Woolf a fait du mot un très bon usage. Tsila GOLDSTEIN reprend dans ses oeuvres des phrases de cet auteur féministe londonienne au sein de tableaux dont le média principal est constitué de tissus et dentelles, vêtements qui eux aussi sont des signes d’appartenance, qui eux aussi ont un langage.

     

     

    Le signe a également été interprété par nos artistes comme la note de musique et le texte comme la partition, deux artistes nous ont proposé des travaux utilisant des collages de partitions. Deux sensibilités très différentes, Christiane GUERRY évoquant la musique classique,  avec des couleurs chaleureuses, une grande fantaisie picturale et Martine RAVIGNON croquant des portraits de Barbara sur des partitions de ses célèbres chansons, évoquant avec délicatesse la vie de la chanteuse.

    guerry08.1243283729.jpg ravignon03.1243283613.jpg
    Les fleurs, on le sait, sont d’excellents supports pour l’expression de nos sentiments. Souvent elles décrivent mieux que nos paroles et gestes les subtils mouvements de notre cœur. Qu’il s’agisse d’amour ou de dépit, de joie ou de tristesse, d’espérance ou de déception, d’allégresse ou d’appréhension, les fleurs sont là pour nous aider à exprimer ce que nous ressentons ou voulons dire.
    Quoi de plus apte, donc, que de faire appel aux fleurs pour signifier à ceux qui sont proches de notre cœur combien nous les aimons, combien nous les plaignons, combien nous sympathisons avec eux, combien nous les regrettons… Encore faut-il que nous connaissions le langage spécifique des fleurs, la valeur symbolique inhérente à chacune d’elles.
    Une note florale nous vient du Canada avec Raymonde PERRON et Anne DROUIN qui par des tableaux colorés évoquent le langage des fleurs, le langage de l’amour.
    perron02.1243284261.jpg drouin12.1243284187.jpg
    Et pour clore ce parcours, Laurent Pierre LACOSTE, photographe, a su capter avec pertinance les symboles de la lettre et du signe dans notre quotidien.
    lacoste05.1243284543.jpg

    Galerie Art’ et Miss

    14 rue Sainte Anastase - 75003 PARIS
    Jusqu’au 31 mai
    Ouvert du mercredi au dimanche
  • Martine RAVIGNON à la pépinière Mathis

    Pin it!

    ravignon02.1236881566.jpg

    Martine RAVIGNON

    La Pépinière Mathis expose du 2 au 30 mars : Martine RAVIGNON

    "Hommage à BARBARA "

    Pépinière d'associations Mathis : 9, Rue Mathis, 75019 Paris - renseignements complémentaires : site de la pépinière

  • Martine RAVIGNON : Hommage à Barbara

    Pin it!

    Martine Ravignon est réservée et parle peu d’elle-même, elle laisse son oeuvre s’exprimer pour elle.

    Ses tableaux révèlent souvent la souffrance, les difficultés de la vie, une sensibilité à fleur de peau.

    Sa palette associe souvent le noir à une seule couleur, le rouge ou le bleu, donnant toute sa force au sujet; le bleu renforce la sensation de solitude, la tristesse du sujet, le rouge , la violence des émotions; les supports sans prétention nous parlent également du quotidien, papier froissé, enveloppe, partition…, notre vie s’étale ainsi , avec ses bons et ses mauvais côtés.

    Pour cette exposition plus centrée sur la musique, elle propose tout naturellement “un hommage à Barbara”. La toumente de l’enfance, une oeuvre qui mêle  amour et  mort…, peut être un paralèle dans le processus créatif : la composition d’instinct et l’écriture douloureuse.

    La petite cantate - Martine Ravignon

    Martine RAVIGNON - La petite cantate

    En voir plus : www.artetmiss.eu

  • Nouvel an Tzigane

    Pin it!

    Ailleurs t’es à l’Ouest

    présente


    Nouvel An Tzigane

    à la Bellevilloise

    en partenariat avec la Maison d’Europe et d’Orient



    Lundi 31 décembre 2007

    à partir de 20h00 jusqu’à l’aube



    Rêve tzigane pour le nouvel an.

    Eveil des sens à l’est, la douce voix de Valentina Casula parfumera votre dîner avec deux formules proposées par le restaurant de la Halle aux Oliviers. A partir de 22h, s’agitera la Caravane Passe, figure de la scène tzigane parisienne, qui nous fera le plaisir d’être là pour marquer ce changement d’année. Suivra leur complice, Ziveli Orkestar, des cuivres, de la musique des Balkans … et pour danser toute la nuit, ne touchant plus sol, perturbé par l’émotion et la magie du son de l’Est, Dj Tagada poursuivra la soirée jusqu’au levée du jour avec des mélanges électro tziganes.


    Tarif unique de la soirée à 20 € :

    Margo : 06 42 08 60 82 - thetour@club-internet.fr


    Tarif dîner et soirée à 95 € ou 115 € :

    Stéphane : 01 46 36 07 07 - stephane@labellevilloise.com


    La Bellevilloise

    19, rue Boyer – 75020 Paris – Métro Gambetta ou Ménilmontant - www.labellevilloise.com



    ● ● ● ● ● ● ●


    Maison d’Europe et d’Orient

    Centre culturel pour l’Europe de l’Est et l’Asie centrale

    [Librairie / Galerie / Studio – Bibliothèque Christiane-Montécot – Editions l’Espace d’un instant – Théâtre de Syldavie]

     
    3 passage Hennel 75012 Paris / accès par le 105 avenue Daumesnil

    Métro Gare de Lyon – sortie Bd.  Diderot / Bus 57 ou 29

    tel 01 40 24 00 55

    http://www.sildav.org


    La Maison d’Europe et d’Orient est principalement financée par le Centre national du Livre (CNL), l’Agence nationale pour la Cohésion sociale et l’Égalité des chances (ACSÉ), le Ministère de la Culture (DAEI, DMDTS et DRAC), la Région Île-de-France et la Ville de Paris (DAC, DPVI et Mairie du 12ème).


    La Maison d’Europe et d’Orient est membre du Synavi – Syndicat national des Arts vivants, et d’Actes-if, réseau solidaire de lieux culturels franciliens indépendants.
     

  • Josiane Boureaux : l'esprit du flamenco

    Pin it!

    Josiane Boureaux ne peint que depuis 5 ans, mais la force de sa peinture, la maturité de son travail en disent long sur son talent.

    Toute son énergie est transcrite sur la toile par l'intermédiaire du couteau, technique qu'elle a choisi pour travailler l'huile sur ses toiles, et si elle s'inspire souvent des photos de René Robert, elle les interprète avec talent, leur donnant des couleurs très personnelles.

    Ses toiles s'inscrivent a merveille dans l'esprit du flamenco, qui est tout à la fois un chant, une danse , une musique, un style et en fait un art véritable avec sa technique et ses subtilités, un art qui s'est construit au fil des siècles, en puisant dans le meilleur de 3 cultures différentes, solidaires à certaines époques de leur histoire commune. Le flamenco, c'est l'âme de 3 peuples : Gitan, Arabe et juif. Trois peuples qui vont cohabiter sur cette terre Andalouse. Ce sera des années de persécutions, de mépris, d'exactions, de révoltes....
    Le flamenco exprime tout ce vécu tragique, cette émotion poignante, cette indicible douleur.
    Toute cette souffrance est perceptible dans les tableaux de Josiane Boureaux, les visages tels des masques expriment la prière, la révolte, la nostalgie, tout ce qui ronge la mémoire et le coeur... ces visages aux yeux clos sont tournés vers l'intérieur, le passé, la douleur et il en ressort pour le présent une énergie très forte. Le flamenco qui est la mémoire de 3 peuples, 3 cultures a su en faire une synthèse pour former un art commun, qui atteint au sublime, unissant le raffinement Maure au pathétique Juif et au rythme incomparable des gitans, avec une gestuelle à la fois pathétique, hiératique, révoltée. Josiane Boureaux capte cette pureté du geste et de l'attitude, l'isolant dans une aura colorée conférant à ses personnages une présence sacrée.

    Une dizaine de toiles sont actuellement visibles à la Galerie Art'et Miss jusqu'au 31 décembre 2007.

  • Flamenco

    Pin it!

    Apparu à Séville au début du XIXe siècle, le flamenco est né de la rencontre entre les traditions gitanes et la musique folklorique andalouse. Inspiré également des rythmes de la musique des populations noires, des mélodies arabes et des chants religieux juifs, le flamenco reste associé au peuple tzigane. Généralement improvisé, le flamenco est parfois accompagné par le jaleo, un ensemble de jeux rythmiques des doigts, de frappements de mains et de cris. Par les mouvements du corps, le flamenco se veut une danse intense et théâtrale, qui exprime à la fois la souffrance et la joie. C'est ce côté théâtrale et passionné qui fascine Isabelle Jacq et Josiane Boureaux; elles nous donnent chacune leur version du flamenco.

    jacq01.jpg
     
     
    Isabelle Jacq utilise des techniques mixtes ou collages et materiaux viennent enrichir l'expression soutenue des danseuses.


    flamenco07.jpg



    Josiane Boureaux travaille l'huile sur toile, mais toute l'intensité du flamenco est donnée par une parfaite maitrîse du travail au couteau, son geste est sûr et énergique, les couleurs sont intenses et lumineuses,... le rythme est là.





    Exposition du 2 au 30 décembre 2007
    Galerie Art'et Miss
    16 rue Ste Anastase
    75003 Paris
    Ouvert du  mercredi au samedi de 12h à 19h 
    Et dimanche de 14h à 18h

  • Bandolero

    Pin it!
    Ceux qui fréquentent la galerie depuis plusieurs années savent à quel point nous aimons faire communiquer les arts, et le Flamenco en a été souvent la preuve,  nous donnant l'occasion d'unir danse, musique et peinture. 

    C'est donc un grand plaisir de vous présenter ce pur moment de passion andalouse : Bandolero, spectacle de flamenco Avec Luis de la Carrasca (chant) - José-Luis Dominguez (Guitare)- Enrique Santiago (Percussions) - Manolo Santiago (Piano) - El Kuky et Angel López (Danse) - Isabel Pelaez (Chant et Danse) - Jean Luc Paliès (Narrateur) - Alain Guillo (assistant mise en espace)
     
     
    Espace Rachi - 39 Rue Broca - 75005 Paris - Métro Censier Daubenton
    Jusqu'au dimanche 4 Novembre 2007
    Du mardi au jeudi à 20h45 / tous les samedis à 21h15 / les dimanches à 15h30
    (Relâches exceptionnelles les 20 et 21 Octobre 2007)


    medium_bandolero1.jpg"BANDOLERO est une Comédie Musicale qui est avant tout "Flamenca".

    Le désir de créer Bandolero vient de l’amour et de ma passion pour l’histoire et la culture andalouse. A cette raison vient s’ajouter la prise de conscience qu’il faut sauver et sauvegarder un patrimoine presque oublié. Le modèle du « bandolerismo » andalou était à la mode du XVIIème au XIXème siècle, ce fut surtout un phénomène politique et social à une période conflictuelle de la monarchie espagnole.

    Le sujet reste cependant obscur pour le reste de l’Europe et je suis certain que, de par son authenticité, sa sincérité, sa profondeur et son riche contenu historique, le thème du« bandolerismo » fera découvrir au public une période de l’histoire très intéressante.

    Foisonnant d’éléments culturels propres à ces temps forts de l’histoire espagnole, le« bandolerismo » présente des caractéristiques de l’esthétique romantique qui fusionnent dans l’action avec une multitude de situations cocasses ou humoristiques, reconnues à propos du peuple andalou.

    Le « bandolerismo » porte également un message qui sera toujours d’actualité car ils’agit d’une revendication sociale et politique qui se double d’un puissant désir d’égalité, un combat pour la marche commune vers la paix, le respect et le bonheur possible, une grande leçon d’humanisme que nous donnent les plus marginalisés.

    Bandolero est une comédie musicale qui est avant tout « Flamenca ». Certes, quelques dialogues sont nécessaires pour la  compréhension de l’histoire, mais l’accent est mis sur la  prédominance d’interventions musicales (chant, musique, danse) entrecoupées par des momentsd’action."     Luis de la Carrasca

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu