Avertir le modérateur

peintre

  • La trame de vie de Liana SAGNOTTI

    Pin it!

     

    Liana SAGNOTTI propose, à travers son ensemble de 18 petits tableaux « Du passé au futur », d'emmener le spectateur dans son monde.

    Sagnotti, artiste, peintre, acrylique, toile, art, Paris, galerie, art' et Miss, Art au Féminin, femme

     

    Sagnotti, artiste, peintre, acrylique, toile, art, Paris, galerie, art' et Miss, Art au Féminin, femme

     

    Chaque carré est pensé comme la prise de vue d'un moment de vie. Les couleurs sont gaies et les traits se perdent parfois dans des jeux de transparence, comme si un léger voile venait recouvrir les scènes.

    Sagnotti, artiste, peintre, acrylique, toile, art, Paris, galerie, art' et Miss, Art au Féminin, femmeSagnotti, artiste, peintre, acrylique, toile, art, Paris, galerie, art' et Miss, Art au Féminin, femme

     

    La technique se veut enfantine, innocente, mais il ne faut pas se méprendre, c'est bien une vie d'adulte qui est présentée ici. L'amour, la solitude, l'amitié, le bonheur, simple, autour d'un pique-nique ou à la terrasse d'un café...

    Sagnotti, artiste, peintre, acrylique, toile, art, Paris, galerie, art' et Miss, Art au Féminin, femme

     

    Sagnotti, artiste, peintre, acrylique, toile, art, Paris, galerie, art' et Miss, Art au Féminin, femme

    Les tableaux se répondent, dialoguent entre eux. Et l'histoire peut être lue dans tous les sens. C'est à la découverte du monde que nous invite Liana SAGNOTTI, la découverte de son monde.

     

    Sagnotti, artiste, peintre, acrylique, toile, art, Paris, galerie, art' et Miss, Art au Féminin, femme

     

     

    Les acryliques sur toile de l'artiste danoise sont visibles jusqu'au 30 avril 2014 à la Galerie Art' et Miss, dans le cadre de l'exposition « L'Art au Féminin ».


    Mickaël Pourtier

  • SEV, Résonances d’ici et d’ailleurs - Galerie Art’et Miss, Paris

    Pin it!

    À l’occasion de l’exposition «  Résonances d’ici et d’ailleurs », en collaboration avec l’Unicef, nous avons l’oportunité de présenter l’œuvre de l’artiste bourguignonne dite « SEV ».

    09SEV.jpg

     

    Comme échantillon de sa riche activité artistique, nous avons réuni un total de trente-huit œuvres, dont la peinture et la sculpture.

     

    En tant que sculptrice, Sev réalise un véritable  tour de force qui  témoigne sont talent pour capter l’essence de ce qu’elle veut représenter, ainsi qu’une énorme habilité en maîtrisant les matériaux les plus diverses (pierre, plâtre, résine de bronze…).

    16SEV.jpg

     

     Le grand sujet de Sev est l’être humain. L’artiste fait une grande recherce formelle autour de l’homme en sa totalité physique et intellectuelle, au travers de ses torses en mouvement, ses parties isolées et ses portraits (parfois de célébrités).

    37SEV.jpg

     

     Quelles que soient les parties en question, elles ont toujours en commun la captation de l’âme humaine.

     

    21SEV.jpg

     

     

    En opposition avec sa sculpture, sa peinture montre une préference pour l’abstraction. Sur papier kraft ou sur lin d’une grande qualité, elle possède également, la même capacité d’expresion, rendue par des coups de pinceaux gestuels et adroits.

     Image 1.png


    Les œuvres de Sev seront à la Galerie Art’et Miss jusqu’au 30 mars.

     

    Fátima Gallardo León

  • Marie-Hélène Rochet - Galerie Art'et Miss

    Pin it!

    Dans la Galerie Art’et Miss, nous exposons l’œuvre de l’artiste française Marie-Hélène Rochet. Cette artiste parisienne - très influencée par artistes comme Turner, Dalí ou les primitifs italiens- structure très souvent sa production à travers des séries « inspirées par les émotions, les évènements et les questionnements de ma vie »

     

     rochet04

    Dans l’Exposition Internationale, nous trouvons des œuvres de sa série « Ils » et « Elles », inspirées par les mannequins des vitrines des magasins, ainsi que de la série « Femmes et hommes qui se croisent ».

    rochet01

    Son tableau Hommage à Michel-Ange est un des tableaux qui appartient à sa série qui rend tribut aux grands artistes qui  l’ont  influencée,  avec son habituel mélange de photographie et de collages.

    rochet03

    Les tableaux de cette peintre, montrent une grande richesse technique, où elle réalise des mélanges entre la photographie et des collages plastifiés. Ses tableaux sont habités par des silhouettes anonymes, parfois statiques,  parfois dynamiques, qui cohabitent sur des fonds de couleurs puissantes, où nous ne savons pas si elles sont prisonnières où résidantes. 

    Les œuvres de Marie Hélène Rochet, seront visibles à la Galerie Art’et Miss jusqu’au 29 décembre.

    Fátima Gallardo León

  • Mikhail Shankov : « Yard »

    Pin it!

    « Yard » est le nom d’une fameuse chaîne de restaurants à Moscou au XIXe début XXe siècle. « Yard » jouissait d’une grande popularité auprès de la bohème et était l’un des centres de la musique tzigane.

    La veille de l’an 1826, un français Tranquille Yard a ouvert un restaurant portant son nom dans la maison de Chavannes sur le pont Kouznetsky. Le journal « Moskovsie novosti » l’a décrit comme « un restaurant à déjeuner et diner, avec l’offre de vins et liqueurs de toutes sortes, désert, café et thé, et à des prix modérés ».

    Dix ans plus tard, « Yard « est ouvert sur la rue Peterbourgskaya, dans la propriété de campagne du général Bashilov. Vladimir Gilyarovky, historien, écrivain et journaliste, écrivait : « il y avait aussi des restaurants en dehors de la ville, les meilleurs parmi eux étaient « Yard » et « Strelna ».

    Ces mêmes restaurants, « Yard » et « Strelna »., deviennent les centres du chant tzigane. A la fin du XIXe, début XXe siècle, un chœur tzigane d’Ilya Sokolov a travaillé chez « Yard », ainsi que les fameuses chanteuses Olimpiada Fedorova et Varvara Panina.

    Au début du XXe siècle, le nouveau propriétaire de « Yard », Aleksey Soudakov, a construit à sa place un nouveau bâtiment dans un style Art nouveau. Le restaurant est devenu très populaire auprès de l’élite russe. Parmis ses habitués, on voyait Savva Morozov, Anton Tchekhov, Fédor Chaliapine et Valentin Raspoutine.

    L’intérieur du restaurant dans le tableau de Mikhail Shankov , provient de la fantaisie du peintre. L’idée principale était de reproduire l’ambiance fantasmagorique des restaurants russes, décrite par Dostoievski et Leskov. Dans le fond, deux amis intimes se tiennent côte à côte – Fédor Ivanovitch Chaliapine, une basse mondialement connue, et Constantin Korovine, un éminent peintre impressionniste.

    Mikhail Shankov - "Yard" , Huile sur toile 95 cm x 170 cm : http://art-top.eu/product.php?id_product=3367


    Shankov13

  • François Desharnais, artiste peintre québécois

    Pin it!

    "Le fumeur rouge à casquette de François Desharnais, est le portrait intimiste d'un mineur. 


    Après 60 ans d'exploitation, la mine d'amiante de la Québec Asbestos à East Broughton, en Beauce, ferme ses portes. Au fil des ans, elle a donné du travail à des centaines de travailleurs de la région. Elle ferme ses portes en 1958, laissant des centaines de personnes comme ce" fumeur rouge à casquette" sans travail.

    En premier plan, la main noueuse et disproportionnée de l'homme  nous indique le statut de travailleur manuel, son regard perdu  nous révèle le vide laissé par la fermeture de la mine, son visage fatigué donnent un aperçu de la vie rude qu'il a pu mener. Ce portrait de grande taille (122 cm x 91 cm) est traité de façon énergique par François DESHARNAIS, peintre québecois qui se plait à peindre l'humain en état de conscience."

    D'autres oeuvres de l'artiste sont visibles sur le site art-top.eu

     desharnais2.1295908849.jpg

  • Les fleurs de Luce LAMOUREUX

    Pin it!

    Luce LAMOUREUX

    Luce Lamoureux utilise l'acrylique à la façon d'un aquarelliste, sa peinture fortement diluée offre une transparence qui semble refléter la fragilité des fleurs, son sujet de prédilection, mais ses couleurs restent toniques, ses bouquets sont ensoleillés et chaleureux.

    N'hésitez pas, dites le avec des fleurs, retrouvez notre "fleuriste"québecoise  sur www.art-top.eu 

  • Ginette BERTHIAUME et son goût pour les oies

    Pin it!

    Ginette BERTHIAUME
     
    Ginette Berthiaume, peintre animalier québécoise s'est spécialisée dans la peinture des oies domestiques et des outardes aussi appelées bernaches, bien connues pour leurs migrations au Canada.
    Mais Ginette Berthiaume ne se contente pas de peindre les animaux, elle recherche en eux les expressions caractéristiques des humains.  Elle nous offre alors des tableaux pleins d'humour et de tendresse. Les titres de ses tableaux nous confirment sa volonté humoristique et sa façon pétillante de voir les animaux et la vie en général.
    Une peinture positive qu'il est bon de partager, à voir sur art-top.eu

  • Exposition du peintre italien Marco BELLINI à Paris

    Pin it!

    Marco BELLINI

    Né à Nice en 1966, Marco BELLINI a fait ses études aux Beaux-Arts de Toulon et Lille, puis séjourne à Paris en 1999. Il a exposé à Saint-Paul-de-Vence, Toulon, Nantes et Paris. Il réside actuellement dans la Creuse, où il se consacre entièrement à la peinture.

    "INVITARE" de Marco BELLINI

    Exposition du 4 au 18 janvier 2011

    Vernissage jeudi 6 janvier de 18h à 21h

    "Divines surprises" : Propos de Bertrand Revol sur les dernières peintures de Marco Bellini le vendredi 7 janvier à 18h30.

    Rendez-vous à la Galerie Art' Et Miss , 14 rue Sainte-Anastase, Paris 75003.

  • Salon d'automne de Coubron

    Pin it!

     

    Dans le cadre de sa politique culturelle et artistique, la Mairie de Coubron organise en collaboration avec le Comité des Fêtes et Loisirs de Coubron (CFLC), son Salon d’Automne
    « DES SCULPTEURS ET DES PEINTRES » du 15 au 22 novembre 2009.


    Cette année les œuvres seront exposées dans l’enceinte de la salle de spectacles, un lieu où l’ambiance et l’éclairage, donneront toute leur dimension au travail des artistes.
    Durant toute la durée du Salon, des peintres et des sculpteurs, exposeront leurs œuvres.

    Cette année ce sont Laurence BESSAS, sculpteur, et Philippe NOIR, peintre, qui partageront leurs œuvres et leur talent en qualité d’Invités d’honneur.
    Ils proposeront également au cours de la semaine d’animer des ateliers aux enfants des écoles de Coubron.

    Cette manifestation s’adresse en effet à tous les publics et offre ainsi aux plus jeunes un éveil et une sensibilité à l’art.
    salon2.1258295413.jpg













































    La Galerie Art'et Miss s'associe au Salon d'Automne de Coubron et des artistes permanents de la galerie participeront à cette exposition très attendue sur le plan local.
    Cette année, nous présenterons :  Alexis Hayes, Raymonde Perron, Noëlle Boily, Lynne Ricard, Anne Drouin, Anne Canneel, Evelyne Robbe-Lebrun,   Maria Teresa Bertina, Alain Vilain, Hélène Donadieu, Véronique Latil-Levy, et Pascaline Mourier-Casile.

  • Gisella PAGANO : Mémoire de Voyage

    Pin it!

     

    pagano01.1236882058.jpg

    "Mémoire de voyages" parle des traditions des femmes Padaungs de Birmanie, des femmes turques, mais aussi de souvenirs étranges d'un monde imaginaire.
    Artiste complète Gisella Pagano est également journaliste, écrivain et metteur en scène.
    Originaire de Sicile, elle fait des études aux Beaux-arts de Milan et dès 1965, elle expose à Milan, Lyon, Berlin....

    Gisella Pagano expose jusqu'au 15 mars à la Galerie Art'et Miss - Paris 3ème

  • Karim SAIFOU

    Pin it!

    “Pour moi, un tableau est un cumul de connaissances multiples : philosophiques, culturelles, artistiques, sociales et historiques. C’est aussi une sensibilisation à l’expression de l’amour qui provient du plus profond de l’âme. Comme la poésie et la musique, il réunit les plus beaux sentiments de l’être humain… Mes dernières oeuvres sont une opération de construction, de déconstruction, et de reconstruction visant à suciter plusieurs visions de l’oeuvre et à donne l’occasion de la regarder sans fin.”

    Karim SAIFOU

    saifou03.1235832765.jpg

    Presse

    * Difficile de parler de la peinture irakienne sans d’abord parler de ces lieux de discussions, ouverts récemment par des peintres, que deviennent aujourd’hui les galeries. Là, comme dans la Hewar gallery, installés au milieu d’un jardin faisant café, les intellectuels irakiens se regroupent. On y ressent ce qui fait le fondement de la peinture, comme probablement celui des sciences physiques, qui ne peuvent arriver à la plénitude de leur expression sans poser la question de la liberté, sans doute parce que les deux pensent l’espace.

    Difficile de parler de la peinture irakienne sans faire référence aux guerres récentes, celle fratricide de l’Iran et l’Irak, celle que l’on a nommé la guerre du golfe et sa conséquence de blocus, qui dure depuis dix ans, maintenant le pays dans une ignorance de l’aventure positive du monde, coupant toutes les activités intellectuelles de toutes les formes d’information et de communication, privant une génération de la possibilité de se former.

    C’est là où la peinture étonne parce que privée de tout, elle résiste et subsiste en se reportant sur les mythes fondateurs que l’influence de la pensée occidentale avait repoussés. Plus de papier, plus de toile, plus de couleur. En fait plus rien ni de ce côté matériel, ni de l’autre, une faillite intellectuelle, un écroulement des valeurs. L’Irak est un pays laïque, et s’il y a retour sur soi, il y a retour sur la Mésopotamie, présence que la sculpture et l’architecture avait depuis une trentaine d’années toujours retrouvée.

    Voilà planté un décor succinct pour introduire l’exposition de sept peintres irakiens qui ont comme trait d’union d’avoir eu leur enfance pendant la guerre entre l’Iran et l’Irak et leur maturité d’expression après la guerre du Golf. …

    Karim Saifou et Shaddad Abdul Kahhar continuent à maintenir un dialogue avec le monde occidental….Karim Saifou mène de front les deux recherches sans les mêler : un découpage de la toile en damier où les signes sumériens sont placés comme les pions d’un jeu à engager et de l’autre une recherche sur le portrait. Comment se servir de ce qui a fait la peinture européenne comme le soutient Jean Clair, la représentation du corps et de la figure humaine….

    La culture n’est pas une. D’après Fernand Braudel, seule la République de Venise fonda son hégémonie sur l’économique et sur la culture. Dans le passé, à cette exception près au destin fatal, les deux hégémonies ont en général été dissociées. Mais qu’en est il aujourd’hui ? Question qui se trouve posée d’une manière cruciale depuis la disparition de l’Union soviétique.

    Maurice Matieu

    Extrait de  la présentation de l’exposition « Artistes contemporains irakiens »   de 2000 à l’Institut du Monde Arabe�

     

    saifou02.1235832924.jpg saifou01.1235832903.jpg

     

    En voir plus : www.artetmiss.eu

     

    Expose  la galerie Art’et Miss jusqu’au 28 février 2009

  • Sur la trace de Marie-Madeleine

    Pin it!

    Après son exposition sur les contes et légendes de Bornholm en février 2008, Birthe Bo Sakurai a vécu une petite année dans le sud de la France ou elle a retrouvé des similitudes avec les légendes de son enfance dans la façon de raconter l’histoire de Marie-Madeleine.
    Marie-Madeleine02Dans son enfance, elle avait entendu dire qu’un moine spécial de l’époque des Templiers, vers l’an 1100, était venu à Bornholm et avait construit toute leur église. Il avait apporté des statues, des peintures et des tapisseries d’une femme très spéciale, qui a été perçue comme une femme forte comme les habitantes de Bornholm, comme les femmes de Vikings, cette maîtresse femme était Marie-Madeleine, et a été présentée comme la femme qui avait appris à Jésus à « être un homme ».

    Ces tableaux avaient disparu de l’église, sans doute à l’époque de la réforme Luthérienne ne laissant place qu’aux icônes de la vierge Marie qui représentait l’image d’une femme beaucoup plus fragile. A partir de cette époque, Marie-Madeleine fût présentée comme une femme de mauvaise vie.
    Cette double présentation de Marie-Madeleine avait laissé des interrogations dans l’esprit de Birthe Bo Sakurai, qui se demandait qui était réellement cette femme qui semblait si proche des femmes de Bornholm.
    Cet été, vivant dans le sud de la France, Birthe Bo Sakurai a retrouvé a Saint Maximin, une procession où l’on célébrait Marie-Madeleine comme le premier disciple de Jésus, le crâne de Marie-Madeleine, recouvert d’or étant présenté comme relique. La tradition provençale raconte que Marie-Madeleine, après avoir accosté aux Saintes-Maries-de-la-Mer et avoir évangélisé la région, vécut toute la fin de sa vie en prière dans la grotte aujourd'hui sanctuaire de Sainte-Baume.

    Marie-Madeleine03

    Birthe Bo Sakurai, a alors repensé à son église de Bornholm et a rêvé qu’une représentation de Marie-Madeleine devrait y retrouver sa place et dans cette optique, elle a peint un tableau qu’elle imagine réalisé en tapisserie.


    Une tapisserie réalisée à Aubusson, à partir d’un tableau de Birthe Bo Sakurai: « La sirène et le fermier » , parents de Bonavede, est actuellement en cours de réalisation pour la commune de NY SLAGELSE au Danemark (financement de la Fondation C.L. DAVIDS)


    Les œuvres de Birthe Bo Sa kurai sont en exclusivité à la Galerie Art’et Miss – 14 rue Sainte Anastase – 75003 PARIS .

  • Johane LANDRY : "ensoleiller la vie des gens..."

    Pin it!

    Native et demeurant à St-Omer, authentique, passionnée et prolifique, l'artiste-peintre Johane Landry peint   depuis 1981.

    Après avoir travaillé près de 25 ans à la Commission scolaire de la région Johane Landry donne sa démission pour se consacrer à son art. Depuis 1999, Johane est "travailleur autonome" et possède sa petite Galerie d'Art à St-Omer. "Je ne suis plus la même, mais je ne suis pas une autre" (Je comprends de France D'Amours)

    landry02.jpgPour elle, c'est une joie d'ensoleiller la vie des gens par des scènes colorées et fantaisistes sur ses thèmes préférés, qui ont souvent une histoire s'y rattachant. À vous de la découvrir.


    Entrée en galeries d'art reconnues depuis 1995, son cheminement est grandissant. Elle a été représentée à travers ses œuvres dans des galeries d'art Canadiennes de l'Aberta et du Nouveau-Brunswick et ses toiles sont actuellement exposées en Saskatchewan, en Ontario, à Montréal et à Québec, son parcours se poursuit aussi dans cinq autres galeries d'art aux Etats-Unis, soit New-Jersey et en Pennsylvannie. Déjà 24 expositions solos et maintes expositions de groupe figurent à son itinéraire d'artiste. Johane fait partie du "Magazin'Art, Répertoire Biennnal des artistes canadiens en galerie" depuis 2000.

    Affiliations professionnelles
    En 1995, membre de RAAV
    Membre professionnel du Regroupement des artistes en arts visuels du Québec, (RAAV) Qc

    Expose du 2 au 30 novembre à la galerie Art'et Miss

    Expose à La pépinière Mathis du 5novembre au 5 décembre 2008

    Vente en ligne : www.artetmiss.eu

  • Vickie BRISSON-BELANGER, peintre - Québec

    Pin it!

    Jeune femme de 28 ans originaire de la Mitis, elle vit maintenant près de Rivière-du-Loup. Entre terre et mer, elle essaie d’exprimer dans ses œuvres son enthousiasme pour le renouvellement et l’éclatement de la figuration en peinture actuelle.

    vickie12.jpgD’influence plasticienne, les lignes, les volumes et la couleur charpentent son œuvre. En faisant éclater l’image pour mieux la reconstruire, elle s’inspire du verre fragile qui de main d’artisan se ressoude et devient vitrail. La toile devient alors une fenêtre à travers laquelle on peut découvrir son monde idéal.

    Son style s’est imposé de lui-même comme une évidence. Depuis ses premières toiles elle découvre des sujets qu’elle a envie de transformer, d’améliorer. Parfois un grand monument, d’autres fois une petite scène de vie, l’univers est vaste pour quelqu’un qui n’à de cesse de le réinventer.vickie13.jpg

    Pour ne jamais perdre la main et faire le plein d’inspiration, elle participe chaque année à plusieurs événements ayant traits aux arts visuels au cours desquels elle a eu l’honneur de remporter quelques prix… Elle travaille présentement à l’élaboration de divers projets d’expositions, tant en solo que collectives.

    Vickie Brisson-Belanger expose à la galerie Art’et Miss jusqu’à fin novembre.

    Ses oeuvres sont en vente en ligne sur : http://www.artetmiss.eu

  • Raymonde PERRON nous le dit avec des fleurs

    Pin it!

    perron01.jpg

    Raymonde PERRON participe à l'exposition " Québec - 400 ans " organisée par la Galerie Art' et Miss à Paris.

    Elle réside à St-Denis sur Richelieu, au Québéc et nous à fait l'honneur de sa présence au vernissage qui a eut lieu samedi 8 novembre.

    Elle a également participé au Grand Marché de l'Art qui s'est tenu place de la Bastille début novembre et participe également jusqu'au 23 novembre au "Salon d'Automne" de la ville de Coubron. Elle a d'ailleurs été primée par la commune de Coubron lors du vernissage de cette exposition.

    Artiste confirmée, Raymonde PERRON est présente dans de nombreuses collections privées tant au Canada qu'en France, aux Etat-Unis ou en Grande-Bretagne.

    Les personnages principeaux de ses oeuvres sont des fleurs. Mais sa touche, ses couleurs leur donnent vie, ses tableaux rayonnent d'énergie et c'est un véritable hommage à la nature qu'elle nous offre.

    Personnage chaleureux, Raymonde PERRON, offre des fleurs qui ne fannent pas.

    Elle résume ainsi sa démarche artistique : " Ma réflexion s’est arrêtée sur le parallèle qui existe entre le cycle de vie de L’Homme et celui des Fleurs, entre autre ; de la naissance au vieillissement, des  récoltes aux semences, tous deux, réagissant aux mêmes stimuli, traverseront l’espace temps, sensiblement de la même manière, tout en se croyant éternels.

    Alors mon interprétation picturale empreinte de spontanéité, dans un mouvement désinvolte, vous entraine à travers la toile, là où les tiges se redressent, où les fleurs dansent au rythme d’une musique imaginaire, dont la vie ne tient qu’à un fil, tout comme l’Homme, elles ne ressentent ni leur vulnérabilité, ni l’heure de la fin….Sont-elles immortelles ?

    D’autre part, arrêter le temps, jouir du moment présent, un sourire, un geste, l’expression d’une vieille dame qui donne son pain aux pigeons, nous rappelant que même dans la pauvreté, les scènes du quotidien se retrouvent en avant plan. Devant une architecture qui traverse les millénaires, je découvre les jeux d’ombre et de lumière, les clairs obscurs prennent leur place, je suis émerveillée devant tant de beauté.

    Influencée par les coloristes anciens, je désire que mes toiles deviennent intemporelles, alors j’ai choisi de peindre la beauté du monde, sur toile de tous formats, je veux que l’on ressente que ni la richesse, la pauvreté, la santé et la maladie, ne sont dépourvue de couleur et, ont aussi, leurs moments de bonheur.

    Je veux garder dans ce monde intransigeant de performance et d’individualisme, cette douce sensibilité qui m’habite.

    Par conséquent, je reconnaît ma fragilité et mon impuissance face à la vie. À ceux qui regardent mon œuvre, je souhaite leur laisser un peu d’espoir, de joie et de bien-être, c’est mon vœu le plus cher, et ma satisfaction première..."

    L'exposition "Québec - 400 ans" est visible à la Galerie Art'et Miss jusqu'au 30 novembre.

    Raymonde PERRON est artiste permanente à la galerie et une séléction de ses oeuvres est ensuite visible sur rendez-vous à la galerie.

  • Elina, peintre grecque

    Pin it!




    1084204302.jpgBien que née et grandie à Athènes, d'une certaine manière étrangère, j'ai toujours estimé que les chuchotements m'attiraient et que le vent était directement venus du coeur de Vosporos. Car il s'est avéré plus tard que couleur et dessins se sont imprimés sur la toile de ma vie d'une manière cruciale. À l'âge de seize, j'ai reçu le premier prix du concours nationale de dessin des écoles, qui était organisé par le centre éducatif grec de rue Hobarts en Tasmanie (Australie). Le thème de concours était les Jeux Olympiques, passé et ce fut pour moi le commencement d’une éducation artistique :
    - Peinture et histoire d'art, à l'université de l'Europe du sud-est (département des beaux-arts).
    - Soin et conservation des peintures, à l'école privée de PETRA.
    J'ai obtenu une grande expérience sur ce sujet par le travail dans la garde d'Athènes des antiquités byzantines.
    Aujourd'hui, il y a des moments où je me trouve comme une acrobate sur la corde, essayant de découvrir l'équilibre perdu dans les voix du monde, priant pour l'égalité des droits, tolérance, paix… et il y a des moments je trace mon propre cours en tant qu'hermite heureuse du temps et de l'espace, m'aimant et niant en même temps.



    Elina expose à la galerie Art' et Miss jusqu'au 29 juin 2008

    Pour en voir et savoir plus sur ELINA : http://www.artetmiss.eu


  • Edson CAMPOS, Hommage à la femme

    Pin it!


    639767865.jpgNé à  Rio de Janeiro, au Brésil, Edson a apprécié le dessin  et la peinture dès son plus jeune âge, et il est devenu un artiste complètement autodidacte. Il s'est installé aux Etats-Unis en 1978 et s'est rapidement affirmé en tant qu'artiste de haut niveau.
    Il a exposé ses peintures et dessins réalistes dans les plus grandes villes des Etats-Unis, d’Europe et d’Amérique du Sud,  gagnant beaucoup de prix et récompenses. Remarqué pour sa représentation sensuelle de la femme, ses peintures et dessins  ont  également été  publiés dans des magazines tels que Playboy et Penthouse, et ont été sélectionnés par l’hôtel Queen Mary à Long Beach en Californie pour décorer chacune des 500 chambres de l'hôtel. Edson a participé à l’Art Expo de New York , où son travail a remporté un vif succès.

    La notoriété d’Edson Campos s’est confirmée en 1999, après la parution d’un article sur son travail dans un numéro spécial d’ Artist’s Magazine sur les techniques de peinture.

    Edson à été par deux fois premier prix au prestigieux « Coconut Grove Art Festival » en 2002 et 2003. Sa peinture  a été présentée à de nombreux festivals d'art aux Etats-Unis où il a remporté de nombreuses récompenses. Edson Campos a été également honoré du titre « d’ artiste de l’année »  par la collection d'art moderne d'Orlando en 2003.

    Au cours de ses nombreux voyages, et particulièrement en l'Europe, Edson  a pu visiter et étudier les peintures et les sculptures de ses maîtres préférés ( Leonardo Da Vinci, Michelangelo, Vermeer, Botticelli, …), ce qui a été une grande source d'inspiration.

    Edson CAMPOS expose jusqu'au 29 juin à la galerie Art'et Miss

    Pour en voir et savoir plus sur Edson CAMPOS : www.artetmiss.eu


  • ASSENOV, peintre bulgare

    Pin it!



    Tsvetomir ASSENOV est né en 1956 à Chomakovtsi en Bulgarie. En 1981 il a obtenu son diplôme d’études supérieures d’architecture à Sofia. Après avoir fini ses études supérieures, il consacre sa vie à la peinture et prend part à plusieurs expositions en Bulgarie et dans le monde.






    Démarche :

    " Au fond, l'idée de ce projet provient de la capacité de l'imagination de planer librement à travers les époques, entre le temps. L'idée que les artistes sont fortement influencés par l'art, créé avant eux - dans le domaine de la peinture - de Cimabue jusqu'à nos jours. A mon avis, dans l'esprit de l'artiste, même le plus avant-gardiste, existe un souvenir codé par les fresques du Michel-Ange."

    "Icônes sur bois" :

    "L’idée pour ces tableaux qui sont faits sur bois est née quand je surveillais une maison séculaire. Elle se changeait en ruines. La pluie pressait la maison vers la terre, le vent dispersait les souvenirs d’elle… Soudain, m’est venu l’idée que je pourrais prolonger sa vie au moins de cent ans…
    Les planches du grenier sont devenues une base formidable. L’imagination du peintre a fait le reste. C’est la raison pour laquelle les souvenirs de cette maison qui étaient déjà perdus dans le temps, ont pris le chemin des exposition à Sofia, Barcelone et à Paris…" Tsvetomir ASSENOV

    Le respect pour ce bois ancien est marqué par l'utilisation d'un médium très ancien qui est la tempera, technique traditionnelle utilisée pour la peinture de icônes et d'une imagerie qui rappelle les oeuvres du Moyen-Âge.


    Tsvetomir ASSENOV expose à la Galerie Art'et Miss à Paris jusqu'au 29 juin 2008

    Ses oeuvres sont en vente en ligne sur le site marchand de la Galerie : www.artetmiss.eu

  • Action en faveur de l'UNISEP

    Pin it!
    767584362.jpg
     
    Action en faveur de l'UNISEP
     

    Grâce à la peinture, je contribue à la recherche contre la sclérose en plaques, l'aide aux patients et la communication. Je n'oublierai jamais que c'est parce qu'un grand nombre de personnes physiques ou morales se sont (ou ont) investies que je peux avoir aujourd'hui la chance de bénéficier d'un traitement efficace.        Véronique LATIL-LEVY
     


    Véronique Latil-Levy souhaite apporter son soutien à l'aide aux patients et à la recherche en reversant  10 euros à l'UNISEP pour chaque tableau vendu, la galerie Art'et Miss s'engage à tripler ce don pour les oeuvres de Véronique Latil-Lévy vendu par l'intermédiaire de son site marchand.

    Vous êtes les bienvenus à sa prochaine exposition
    Merci

    Pour découvrir sa galerie de peintures cliquer ici

    Site marchand Galerie Art'et Miss

     
  • Louis DELMAS: Coulées de métaux

    Pin it!



    Artiste peintre expressioniste.
    Louis Delmas est né en 1932.
    Sa carrière commence officiellement en 1965 par la peinture figurative, huile, encre de chine et mine de plomb.
    En 1957 : exposition avec la participation des conseils de Dali
    En 1973 : étudie avec César. Les coulées de métaux verront le jour en 1973 qui évolueront vers les coulées de métaux sur variations de couleur (procédé unique en France)

    Membre de l’ordre des Artistes Créateurs
    Prix de France et d’Europe
    Ancien élève des Beaux-arts et de l’école supérieure des Arts
    Prix de la presse (master)
    Sociétaire du salon des artistes indépendants (expositions à Champeret et au Grand Palais)
    Expositions en France et à l’étranger (Russie, Angleterre, Suède) dans les musées, galeries, centres culturels et artistiques.
    Musées ayant acquis ses œuvres : Fontveille, Baux de Provence, Salle des trésors de Nôtre-Dame de la Garde à Marseille, St Petersbourg, Moscou



    Presse

    « Louis Delmas fait couler l’émotion.
    Etats-Unis, puis Paris, Marseille, Aix-en-Provence, s’en suivent des rencontres avec les plus grands, tels Dali, Picasso, ou encore Buffet. Sa rencontre avec César, en 1973, marque un tournant, puisque c’est à cette époque qu’il apporte une nouvelle créativité, dite coulée de métaux sur variations de couleur à l’huile.
    Nouvelles expositions, nouvelles récompenses, certains musées d’Etat acquièrent alors ses œuvres…. » presse 2007

    « Louis Delmas, un si modeste ami des grands
    Louis Delmas a deux visages, le paysagiste et le fondeur. Au milieu de ses oliviers, à deux pas d’une vieille roulotte de couleur vert anglais qui recèle des trésors qu’il fait découvrir au compte gouttes, il raconte sa vie d’artiste. Après une vie de bohème à ses débuts, cet Arlésien d’origine à la chance de rencontrer Paul Ricard qui le fait exposer à Méjanes. Il expose ensuite en même temps que Dali à Bandol, rencontre Picasso et apprend beaucoup sur la ligne et le trait avec Bernard Buffet.
    « Les artistes, dit-il, c’est comme une famille, on se soutient » Il rencontre le sculpteur César au musée Réattu et, ensemble, ils se lancent dans des coulées de métaux qu’ils présenteront au Festival de Cannes. En fait, ils mettent plus de quatre ans pour trouver l’harmonie entre les couleurs de leur fond de toile et les coulées de métal. Car ces coulées sont uniques en France sur un fond de peinture à l’huile tracée avec un pinceau japonais, elles sont calculées d’une façon beaucoup plus scientifique qu’il n’y paraît et l’harmonie est telle que les toiles donnent une impression aérienne.
    …Louis Delmas peint aussi des paysages de L’Indre, un département dont il est tombé amoureux. Lorsqu’il y réside, il peint autrement que lorsqu’il est dans le sud. L’ensemble de ses tableaux du « Nord » semble un peu plus naïf avec beaucoup de silhouettes de dos dans un paysage champêtre. Mais la recherche créatrice est bien réelle (il a crée son bleu Delmas).
    Il a une élève, Marie-Françoise Peyret, en laquelle il croit beaucoup. Louis Delmas emportera quelques unes de ses toiles dans ses bagages vers l’étranger.
    Cet artiste qui joue dans la cour des grands tient à exposer dans de petits villages. Cette année, il sera à Saint-Gilles, en septembre. Un personnage d’une désarmante simplicité »

    Marie-Odile de DIEULEVEUT (Presse 2007)
     
    En voir et savoir plus sur Louis DELMAS : cliquer-ici 

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu