Avertir le modérateur

poésie

  • La photo de tous les possibles - Marie-Fa LAZZARI

    Pin it!

     

    Marie-Fa LAZZARI manie aussi bien l'appareil photo que la plume. Elle réalise ses tirages en argentique, inspirée aussi bien par les paysages, les animaux ou les fleurs.

    Lazzari, photographie, poésie, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, Bijou

    Lazzari, photographie, poésie, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, Bijou

    Lazzari, photographie, poésie, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, Bijou

    Souvent, des poèmes ou petits textes accompagnent les prises de vue, en étant partie-intégrante :

     

    Lazzari, photographie, poésie, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, Bijou

     

    BIJOU

     

    Au bord des chemins

     Parmi les jardins

     Entre le baume et la blessure

      

    Le vent te berce

     Le vent t'emporte

     Le vent te pousse

     Vers des rivages incertains.

      

    Ta fragilité m'attire

     Ta transparence m'émeut.

      

    Tu es le

     Suc de la Terre.

     Tu es cette goutte d'espérance

     Qui rend lumineux tout désert.

      

    Tu es le bijou

     Que j'espère.

      

    © Marie-Fa Lazzari

      

    Puis avec ses tirages argentiques, elle reproduit des formes ou des motifs pour créer ses propres compositions, abstraites et colorées, transcendantes. Car comme l'artiste aime à le souligner, « photographier, c'est faire de la lumière reçue une lumière offerte ». Son but : créer la surprise, susciter la curiosité et l'émerveillement.

    Lazzari, photographie, poésie, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, Bijou

     

    Lazzari, photographie, poésie, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, Bijou

     

     

    Lazzari, photographie, poésie, Art' et Miss, Art au Féminin, Paris, Bijou


    Les œuvres de Mari-Fa LAZZARI sont présentées, dans le cadre de l'exposition collective " L'Art au Féminin ", à la galerie Art' et Miss, jusqu'au 30 avril 2014.

    Vernissage le samedi 12 avril à 18 heures.


    Mickaël Pourtier

     

  • SOUNYA, peintre et poète

    Pin it!

     

    Autour de l’incertain

    je dessine des oublis,

    et cherche une couleur
    pour tracer encore une fois

    un chemin peu rassurant.

    Savoir où je me situe

    est une question.

    -      27 décembre 2008, sounya

    sounya07-00.jpg

    Sounya Whang-Planes, d’origine sud-coréenne, est la fille d’un peintre calligraphe. Après avoir été professeur d’arts graphiques à Séoul, jusqu’en 1994, elle vient s’installer à Paris pour poursuivre des études dans le domaine de l’art-thérapie et de la psychopédagogie. Son travail graphique est exposé régulièrement aussi bien à Paris que dans sa région d’adoption, l’Auvergne.

    Nous avons le plaisir d’exposer une dizaine d’oeuvres de Sounya, à la galerie Art’ et Miss jusqu’au 26 septembre, oeuvres également visibles sur le site www.art-top.eu

  • "On se sent moins jeune par temps pluvieux"

    Pin it!

    C'était justement ce soir-là
    Lentement l'aube frémissante nous avait quittés
    Quel soulagement!
    Rassemblés nous suivions la chute sereine des lièvres et le passage des orchidées
    On chevauchait parmi nous créatures raisonnables
    Quand L. eut froid venez lui dis-je ce blanc désert nous abriter
    Longue
    Longue solitude
    Les cieux divers laminaient des monstres verts crêtés
    Vraiment le bel orage!
    Pas d'autres sur l'opaque de la plaine
    Rien que plaque livide et nous y incrustés
    Dans l'odeur changeante des meules qui nous
    Je crois chavira chavirait le coeur
    Soir ainsi
    Nouveau soir
    Dans l'attente informe.

    mourier01.jpg

    Attentifs diaphanes
    Jamais usés
    Les yeux des lucioles
    Jamais décrépites
    Les musaraignes pâmées.

     

     

     

    J'avais je n'avais rien
    Dis que tu n'as rien mon petit
    Pour me faire plaisir
    Goutte à goutte la terre s'imbibait d'ombre
    Le vieux banc rêvait avec nous à rien
    Assurément
    Pour quels promeneurs des framboises de la belladone abandonné?

    mourier07.jpg

     

     

    Attentifs diaphanes
    Jamais usés
    Les yeux des lucioles
    Jamais déconfites
    Les âmes sagement assises.

     

     

     

    Tu sais je ne sais
    C'est peut-être l'aube qui revient
    Ou ce n'est rien
    Qui passe
    Tu sais j'ai peur aussi parfois la nuit
    Le noir comme une porte
    Recommencée.

    Extrait de "on se sent moins jeune par temps pluvieux" de Maurice MOURIER, publié aux Editions Caractères.

    Illustrations  :

    1. Pascaline MOURIER-CASILEMétamorphose -Pasiphaé ” - Techiques mixtes sur papier, sous verre - 60 cm  x 78 cm - 450 € (actuellement à la galerie Art’et Miss )

    2.Pascaline MOURIER-CASILEGardien du Temple - Halter et Goth ” - Techiques mixtes sur papier, sous verre - 32 cm  x 46 cm - 350 € (actuellement à la galerie Art’et Miss )


  • "Sensation d'être" Maria Helena D'hanioti Ragusi

    Pin it!

    "Vivre c'est désirer et désirer c'est souffrir..." ainsi commence le recueil de poèmes de Maria Helena D'HANIOTI RAGUSI : « Sensation d’être » dont vous trouverez quelques extraits durant ce mois d’août.

    Isolement

    Enroulée
    dans le souterrain
    dans le drap noir
    dans la lumière du couchant
    Je n’entends pas la tempête.
    Seule,
    Une autre chair
    nue
    brûlante
    gémit au-dessus de moi,
    comme une cascade douloureuse,
    drue, sombre, impétueuse,
    dans son torrent impitoyable
    Elle entraîne
    mon écho
    la boue
    la vase
    les vagues sales.

    Elle inonde
    Elle anéantit
    mon sang
    mon Présent
    cet Instant total
    ……………………….
    Et puis, bientôt,
    … Je ne sais pas…
    Lorsque nous aboutirons aux étoiles :
    il y aura un étranger
    Je le regarderai et
    ne me souviendrai plus
    de Rien…

    Prélude d'une nuit

    Prélude d'une nuit - Huile sur toile de Maria Helena D'HANIOTI RAGUSI

  • Sculptures,photos et jazz à Crest

    Pin it!

     33ème édition du Crest Jazz vocal.
    faby04.1217937238.jpg

     

     

    Une bonne occasion pour découvrir Crest et l'exposition des dernières création d'une sculptrice et d'une photographe.
    Fabienne Petit et Myriam Filleton sont à la Galerie Girouette,13 rue Maurice Long,pendant tout le mois d'aout pour vous faire partager leurs émotions à travers univers.
    La douceur des bronzes de Fabienne alliée aux images de Myriam donne un relief à cette expo qu' il serait dommage de rater.

  • Myriam RUEFF - La sensibilité à fleur de métal

    Pin it!

    Les sculptures de Myriam RUEFF sont des compositions de matières.

    medium_rueff2.2.jpg

    "Tu vois ce que je veux dire" - Assemblage soudure

    Terre, bois marqués par le temps, métaux détournés de leur usage premier au hasard des rencontres, les matières s’unissent pour habiter l’espace.
    Des corps évoquent des mouvements. Ils expriment des forces, des liens, des oppositions . Ils racontent des bouts de vie, libèrent des émotions.

    medium_rueff7.jpg

    "Pédalo - Assemblage soudure"

    Témoins de moments sensibles, les créations de Myriam RUEFF nous invitent à pénétrer dans un univers poétique et expressif

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu